Swiss Re transfert $275 millions de risque de mortalité extrême aux marchés !

Swiss Re suisse a émis avec succès deux Insurance Linked Securities (ILS) transférant ainsi 275 millions de dollars de risque de mortalité extrême aux marchés grâce à son programme de titrisation VITA…

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Swiss Re a conclu une transaction via VITA Capital Ltd V ("Vita V"), son SPV, lui permettant de recevoir jusqu’à 275 millions de dollars, en cas de surmortalité dans n’importe quelle partie de la zone de couverture prédéfinie.

Vita V, a en effet émis deux obligations liées au risque de mortalité extrême :
- La première, dénommée Class D-1, d’un montant de 125 millions de dollars, de maturité Janvier 2017, notée BBB- par S&P, couvre le Canada et l’Australie.
- La seconde, dénommée Class E-1, d’un montant de 150 millions de dollars, de maturité Janvier 2017, notée BB+ par S&P, couvre les Etats-Unis, le Canada et l’Australie.

« Le succès continu de chaque placement Vita démontre son efficacité dans la gestion du capital de Swiss Re et de son exposition au risque extrême, augmentant encore notre capacité à répondre aux besoins des clients », a indiqué Matthias Weber, responsable des émissions chez Swiss Re.

Il s’agit du cinquième programme de titrisation Vita au cours des trois dernières années, ce qui porte le montant de la protection au risque de mortalité extrême transféré via le programme à plus de 2,25 milliards de dollars. La taille d’émission souligne la force du programme Vita.

« Lancé au tout début du marché des ILS, le programme Vita a servi de point d’ancrage pour les participants du marché, en aidant à stimuler son développement et à accroître de façon conséquente les investisseurs », a déclaré Nardeep Sangha, Global Head Life and Risk Transformation chez Swiss Re.

Swiss Re Capital Markets est l’unique arrangeur et teneur de livre des émissions. Le Collateral pour les notes Vita V se compose de titres notés AAA émis par la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD).

Les notes Vita V ont été placées en privé, au près d’une clientèle institutionnelle.

Next Finance , Août 2012

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Lire aussi

Avril 2012

Interview Jean Louis Monnier : « Il y a eu une démonstration pratique de la décorrélation du marché des ILS »

Selon Jean Louis Monnier, Head of European ILS chez Swiss Re, investir en direct dans les Insurance-Linked Securities est un marché réservé aux investisseurs institutionnels qualifiés, qui gèrent un minimum de 100 millions de dollars et qui ont une capacité à évaluer le risque (...)

Mars 2008

Innovation JP Morgan et SCOR concluent un swap à barrière indexé sur le taux de mortalité

SCOR Global Life SE, filiale de SCOR SE en charge des activités de réassurance vie, a conclu un swap de mortalité d’une durée de quatre ans avec JP Morgan, portant sur un nominal de 100 millions de dollars...

Septembre 2011

Note Les méthodes actuelles en assurance sont inadéquates pour évaluer le risque de longévité

L’augmentation de l’espérance de vie a été largement sous-estimée par les assureurs. Des approches plus robustes et mieux prédictives utilisant des scenarios forward devront désormais être utilisées, révèle un récent rapport de Swiss (...)

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés