Neuberger Berman lance une gamme de fonds d’obligations européennes

Neuberger Berman, société de gestion indépendante détenue par ses salariés, lance une gamme de stratégies obligataires européennes gérée par son équipe basée à Paris.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le groupe lance trois nouvelles stratégies obligataires en format UCITS :

  • Neuberger Berman Euro Short Term Enhanced Cash
  • Neuberger Berman Euro Opportunistic Bond Fund
  • Neuberger Berman Euro Bond Absolute Return Fund

Trois nouvelles solutions obligataires gérées par l’équipe parisienne

Ces trois fonds seront gérés par une équipe de six professionnels récemment recrutée en provenance de BNP Paribas Asset Management. Basée à Paris, l’équipe est dirigée par Patrick Barbe, qui dispose de 30 ans d’expérience dans l’investissement. Chez BNP Paribas AM, Patrick Barbe était le Directeur des investissements pour la stratégie Euro Sovereign & Aggregate Fixed Income et était responsable d’environ 49 milliards d’euros d’actifs sous gestion.

Le fonds Neuberger Berman Euro Short Term Enhanced Cash vise à surperformer son indice de référence de 1% sur un horizon de placement d’un an avec une volatilité limitée à 1%.

Le fonds Neuberger Berman Euro Opportunistic Bond vise à surperformer l’indice BBG Euro Aggregate de 1% sur une période de trois ans, sur la base d’une approche de forte conviction, avec une duration comprise entre 2 et 8 ans et une volatilité de 4%.

Le fonds Neuberger Berman Euro Bond Absolute Return vise à générer une performance supérieure au marché monétaire de +3,5% sur un horizon de trois ans, quelles que soient les conditions de marché, avec une fourchette de duration comprise entre -3 et + 6 ans et une volatilité de 6% maximum.

La plateforme obligataire de Neuberger Berman

Neuberger Berman dispose ainsi de l’une des plus importantes plateformes obligataires du secteur avec 135 milliards de dollars d’actifs sous gestion et 176 professionnels de l’investissement répartis sur huit centres de gestion à travers le monde. L’équipe obligataire européenne, composée de cinq gérants et d’un analyste quantitatif, adhère profondément à la philosophie d’investissement fondée sur la recherche défendue par Neuberger Berman et complète le savoir faire déjà existant du groupe sur le segment obligataire.

Patrick Barbe et son équipe expérimentée associent les approches top-down et bottom-up pour construire leurs portefeuilles obligataires et bénéficieront de toute l’expertise de l’ensemble de la plateforme obligataire de Neuberger Berman.

Patrick Barbe, gérant senior, souligne : « En valeur relative au niveau mondial, nous considérons que le pessimisme récent des marchés à l’égard de l’Europe est exagéré. La croissance a déçu cette année par rapport aux niveaux élevés atteints en 2017, mais elle reste au-dessus de sa tendance potentielle. En outre, l’euro s’est affaibli par rapport au dollar, les conditions financières restent souples et la politique de la BCE est toujours accommodante. En revanche, les primes de risque des actifs américains ont commencé à corriger en raison des incertitudes entourant le dollar fort, le rythme à la hausse des taux et l’inévitable assainissement fiscal une fois que les mesures de relance budgétaire seront passées. Sur les marchés en euros, il nous semble intéressant de se positionner sur des durations courtes pour les taux core et semi-core en limitant l’exposition à la partie longue de la courbe, et nous commençons à revenir sur le marché du crédit qui a déjà anticipé la fin du programme d’assouplissement quantitatif. Il nous semble qu’une exposition tactique aux obligations italiennes à court terme est intéressante aujourd’hui et, à moyen terme, nous pensons que les inquiétudes relatives à une forte hausse des rendements et à un risque de hausse des spreads de crédit alors que la BCE se retire de ces marchés sont nettement surestimées. »

Dik van Lomwel, Directeur EMEA et Amérique latine chez Neuberger Berman, ajoute : « Nous sommes enthousiastes à l’idée de lancer ces stratégies gérées par notre nouvelle équipe obligataire européenne. Elles renforcent et complètent avantageusement notre franchise obligataire mondiale intégrée tout en cherchant à générer du rendement à travers une approche de valeur relative. »

Ces trois nouveaux fonds obligataires européens sont des compartiments de l’OPCVM domicilié en Irlande, Neuberger Berman Investment Funds plc. Les compartiments sont enregistrés à la commercialisation au Royaume-Uni et en Europe.

Next Finance , 6 décembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Euronext, en partenariat avec Goldman Sachs, va lancer un indice vert

L’indice Euronext CDP Environment France EW sera sous licence exclusive de la banque Goldman Sachs, qui utilisera cet indice comme sous-jacent pour les produits structurés de type « Autocall » vendus sur le marché interbancaire (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés