Lombard Odier Investment Managers lance la stratégie « New Food Systems »

Lombard Odier Investment Managers (LOIM) annonce le lancement de sa stratégie « New Food Systems ». Cette stratégie actions à forte conviction est conçue pour saisir les opportunités associées à la transition vers des systèmes alimentaires plus durables et vers un modèle capable de nourrir la population mondiale...

Lombard Odier Investment Managers (LOIM) annonce le lancement de sa stratégie « New Food Systems ». Cette stratégie actions à forte conviction est conçue pour saisir les opportunités associées à la transition vers des systèmes alimentaires plus durables et vers un modèle capable de nourrir la population mondiale, tout en tenant compte des limites de la planète.

« New Food Systems » est la dernière-née des stratégies thématiques CLIC® de Lombard Odier, comprenant Climate Transition, Natural Capital et la gamme TargetNetZero, prouvant ainsi la volonté du Groupe de renforcer son offre d’investissements durables sur les marchés publics et privés.

« New Food Systems » se concentre sur le système de l’agriculture, de la sylviculture et autres utilisations des terres (Agriculture, Forestry and Other Land Use, AFOLU), responsable de 24 % des émissions de gaz à effet de serre, de 90 % de la dégradation des forêts et de 25 % de la perte de biodiversité.

Afin de remédier à l’impact négatif d’AFOLU, 1 milliard d’hectares de terres doivent être rendus à la nature d’ici 2030. Pour cela, les terres agricoles – qui occupent aujourd’hui 50 % de l’ensemble des terres habitables de la planète – doivent diminuer de 20 %. Cet engagement, soutenu par 115 pays, catalysera une profonde transformation de nos systèmes alimentaires.

Le monde souhaite évoluer vers un nouveau modèle capable de nourrir une population croissante, tout en contribuant à restaurer les limites de la planète. Selon LOIM, cette évolution entraînera de nombreux changements majeurs dans les profils de risque et de rendement de centaines de sociétés cotées bourse opérant dans les chaînes de valeur alimentaire et agricole.

La stratégie « New Food Systems » est constituée d’un portefeuille diversifié et à forte conviction de 35 à 50 sociétés, sélectionnées parmi trois thèmes clés, dont objectif clair est de tirer profit de la transformation des systèmes alimentaires axée sur la durabilité :
1. Production alimentaire durable : entreprises produisant des intrants biologiques et synthétiques et des produits agricoles (aquaculture durable, engrais verts, nouveaux additifs et ingrédients alimentaires).
2. Solutions habilitantes : entreprises qui fournissent des produits et services spécialisés tout au long de la chaîne de valeur (équipements agricoles électrifiés, solutions technologiques pour l’agriculture de précision, nouvelles formes d’emballage et de logistique alimentaires).
3. Consommation alimentaire durable : entreprises en contact avec les consommateurs, qui fabriquent, vendent au détail et servent des aliments (les fabricants de produits alimentaires, les détaillants et les restaurants axés sur la distribution des régimes alimentaires de demain).

Cette stratégie est gérée par Conor Walsh. Il rejoint LOIM en mai 2022 en tant que gérant de portefeuille avec plus de 15 ans d’expertise dans l’investissement en actions mondiales acquise chez Sanlam et Bank of America. Basé à Londres, Conor Walsh travaillera en étroite collaboration avec Alina Donets, co-gérante. Il est accompagné des équipes de recherche sur les investissements et la soutenabilité de LOIM afin d’évaluer les entreprises prêtes à prospérer face aux défis de la soutenabilité, et à exercer un engagement actif.

LOIM fournira aux investisseurs un rapport détaillé sur la soutenabilité afin de montrer l’impact positif sur la société et la planète et de rendre compte des progrès en matière de gestion du portefeuille.

Jean-Pascal Porcherot, co-directeur de LOIM et associé-gérant du Groupe Lombard Odier déclare : « Le retour de 20 % des terres à la nature et l’amélioration de la qualité des terres agricoles dans le monde constitueront une partie essentielle de l’alignement de notre économie avec les systèmes terrestres qui la soutiennent. Cela permettra de faire un bond en avant dans la transformation de nos systèmes alimentaires axée sur la soutenabilité et de débloquer un marché représentant au moins USD 1,5 trillion de revenus annuels d’ici 2030. Chez Lombard Odier, la soutenabilité est fondamentalement une conviction d’investissement. Notre stratégie « New Food Systems » cherche à saisir ces opportunités de marché, en ciblant des entreprises avec des modèles d’affaires attractifs et des valorisations robustes avec l’objectif de générer des rendements liés à la soutenabilité. »

Next Finance , 8 juillet

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM innove en lançant une thématique climatique sur la filière de l’hydrogène, pour soutenir la transition vers la neutralité carbone

CPR AM continue d’innover et s’apprête à lancer une stratégie d’investissement thématique en actions internationales consacrée à la filière de l’hydrogène, enjeu majeur de la transition énergétique. Cette innovation s’inscrit dans les engagements du groupe Crédit (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés