Legg Mason lance un fonds d’obligations internationales sans contraintes de gestion

Le fonds Legg Mason Brandywine Global Enhanced Absolute Return est un fonds « best ideas », composé des meilleures idées d’investissement de l’équipe de gestion. Son portefeuille concentré peut prendre des positions acheteuses et vendeuses (« long / short ») sur des titres obligataires et des devises...

Legg Mason Inc, l’un des principaux spécialistes mondiaux de la gestion active avec un encours de 754 milliards de dollars [1], vient d’étoffer sa gamme de fonds obligataires sans contraintes en lançant le Legg Mason Brandywine Global Enhanced Absolute Return Fund.

Domicilié à Dublin, ce fonds obligataire sans contraintes géré activement sur la base d’une stratégie globale optimisée gérée par Brandywine Global depuis 2012. Il cherche à générer des performances absolues positives quelles que soient les conditions de marché et à surperformer l’indice FTSE 3-Month T-Bill de 600 pb par an (net de frais) sur une période glissante de 36 mois.

Les gérants (David Hoffman, Steve Smith, Jack McIntyre et Anujeet Sareen) pilotent un portefeuille concentré constitué des meilleures idées d’investissement de Brandywine Global sur les marchés obligataires internationaux, en donnant la priorité à la dette souveraine et aux devises. Compte tenu de son approche, l’équipe cherche à exploiter trois sources majeures d’alpha : l’exposition géographique, l’exposition aux devises et au crédit.

Les gérants utilisent un processus d’investissement macro top-down axé sur le niveau des valorisations pour initier des positions acheteuses ou vendeuses sur des pays ou des devises, et définir leurs allocations aux autres segments des marchés obligataires.

Le fonds peut prendre des positions acheteuses ou vendeuses sur des obligations investment grade et non-investment grade, en fonction de leurs valorisations. La duration globale du portefeuille peut évoluer dans une fourchette allant de -10 à +10 ans, ce qui permet de générer des performances positives dans un environnement de hausse des taux.

L’équipe investira essentiellement sur les segments investment grade et non-investment grade des marchés internationaux de la dette souveraine, mais elle pourra prendre des positions sur la dette d’entreprise et le crédit structuré si elle identifie des opportunités intéressantes.

Les positions longues sont concentrées sur 10 à 20 marchés présentant les potentiels de performance les plus élevés et le processus de pondération géographique tient compte des facteurs fondamentaux, des tendances à long terme, des contextes politique et monétaire et des risques conjoncturels.

Au lancement du fonds, les trois pondérations géographiques les plus importantes sont les États-Unis (39,2 %), le Mexique (13,9 %) et la Malaisie (6,7 %). Les principales devises traitées sont le dollar américain (48,6 %), le peso mexicain (13,9 %) et la couronne suédoise (12,2 %).

La gestion active des devises ne fait l’objet d’aucune couverture et porte essentiellement sur les taux d’intérêt réels, les valorisations des devises et leur impact sur la conjoncture économique et l’inflation.

David Hoffman, l’un des gérants du fonds, commente : « Après une décennie marquée par des taux historiquement bas, l’environnement des investisseurs obligataires a fini par évoluer, ce qui leur permet désormais d’exploiter des opportunités d’investissement génératrices de performance. L’allocation de ce fonds n’étant pas limitée par un indice de référence, nous pouvons investir sur les segments de marché affichant les meilleurs potentiels de performance et exploiter les marchés obligataires et les devises que nous jugeons sous- ou survalorisés ».

Justin Eede, Responsable de la Distribution Europe & Amériques chez Legg Mason, a déclaré : « A nos yeux, le Legg Mason Brandywine Global Enhanced Absolute Return Fund, qui utilise la stratégie éprouvée de gestion obligataire non-contrainte gérée par notre équipe aux États-Unis depuis 2012, est la solution idéale face à l’environnement actuel de hausse des taux. Pour les clients qui doivent rester exposés aux marchés obligataires, le fonds constitue une véritable alternative car il est à la fois source de diversification, de protection et de performances régulières, alors même que les taux commencent à remonter dans le monde entier ».

Next Finance , 23 août

Notes

[1] Au 31 mars 2018

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Euronext, en partenariat avec Goldman Sachs, va lancer un indice vert

L’indice Euronext CDP Environment France EW sera sous licence exclusive de la banque Goldman Sachs, qui utilisera cet indice comme sous-jacent pour les produits structurés de type « Autocall » vendus sur le marché interbancaire (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés