La BCE annonce des mesures de refinancement à 3 ans !

La BCE a adopté une mesure historique de refinancement à plus long terme pour soutenir les prêts bancaires et l’activité du marché monétaire. Elle a également décidé d’abaisser le seuil de notation pour certains titres apportés en garantie...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a adopté des mesures pour soutenir le renforcement de l’activité de prêts bancaires et de la liquidité du marché monétaire de la zone euro. En particulier, le Conseil d’administration de la BCE a décidé de mener deux opérations de refinancement à plus long terme (LTRO) à échéance de 36 mois avec l’option de remboursement anticipé pour les banques au bout d’un an.

Indicateurs de suivi de crise et valeurs refuges

Comment mesurer l’intensité de la crise économique et financière actuelle ? Le suivi régulier d’un certain nombre d’indicateurs économiques et financiers permet de répondre à cette question et de mieux appréhender la matérialisation des comportements de panique et réallocations (...)

Ces deux opérations de refinancement à plus long terme seront menées comme des procédures d’adjudication à taux fixe. Le taux de ces opérations sera fixé en calculant le taux moyen des opérations principales de refinancement conduites jusqu’à échéance des opérations de refinancement à 36 mois. Les intérêts seront payés à maturité. Après une année, les contreparties auront l’option de rembourser une partie des sommes qui leurs ont été attribuées, n’importe quel jour qui coïncide avec le jour du règlement d’une opération principale de refinancement. Les contreparties devront informer leur banque centrale respective du montant qu’elles souhaitent rembourser, avec un préavis d’une semaine.

La première opération de refinancement à 36 mois aura lieu le 21 décembre 2011 et la seconde sera organisée le 29 février 2012.

Selon Mory Doré, le comportement de la BCE et le poids des LTRO par rapport au MRO (main refinancing operations) sont des indicateurs permettant de mesurer le degré d’intensité de la crise de liquidité. « Depuis mars 2008, la masse de liquidités allouée aux banques européennes chaque mois lors des opérations d’appels d’offres de la BCE se situe en moyenne autour de 565 milliards d’euros. Avec une répartition très anormale puisque 152 milliards le sont lors des opérations normales de refinancement à une semaine (les MRO) et 413 milliards le sont lors d’opérations de repos extraordinaires sur des durées de 1 à 12 mois (les LTRO). Soit une répartition MRO/LTRO de l’ordre de 27%-73% alors qu’historiquement sur la période 1999-2007 de fonctionnement normal du marché monétaire de la zone Euro, cette répartition était de l’ordre 90%-10% » indique Mory Doré. Mener des opérations de refinancement à 36 mois semble alors indiquer que les tensions de liquidité n’ont cessé de s’aggraver depuis plusieurs mois, obligeant la BCE à intervenir et à adopter des mesures exceptionnelles.

Pour faciliter les opérations de prêts collatéralisés, la banque centrale a décidé d’abaisser le seuil de notation pour certains titres adossés apportés en garantie et de permettre aux banques centrales nationales, d’accepter en garantie, de façon temporaire, des prêts bancaires qui satisfont certains critères d'admissibilité spécifiques.

La BCE a également décidé de réduire le ratio de réserve, qui est actuellement de 2%, à 1% à compter du 18 Janvier 2012 début de la période de constitution des réserves. Le montant des réserves bancaires auprès de la BCE est actuellement de 206 milliards d’euros.

Pour faciliter les opérations de prêts collatéralisés, la banque centrale a décidé d’abaisser le seuil de notation pour certains titres adossés apportés en garantie et de permettre aux banques centrales nationales, d’accepter en garantie, de façon temporaire, des prêts bancaires qui satisfont certains critères d’admissibilité spécifiques. Ces deux mesures prendront effet dès que les actes juridiques concernés auront été publiés.

Next Finance , Décembre 2011

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés