L’UBP renforce son offre en obligations souveraines des pays émergents avec le lancement d’une stratégie centrée sur les « marchés frontières »

L’objectif de ce nouveau fonds est de bénéficier du potentiel de performance attractif offert par les émetteurs de pays dits « frontières », lié à des primes de risque qui surestiment la probabilité de défauts et sous-estiment les valeurs de recouvrement.

L’Union Bancaire Privée (UBP) enrichit sa gamme de solutions en obligations souveraines émergentes avec le lancement d’une stratégie centrée sur les « marchés frontières », UBAM - Emerging Markets Frontier Bond. L’objectif de ce nouveau fonds est de bénéficier du potentiel de performance attractif offert par les émetteurs de pays dits « frontières », lié à des primes de risque qui surestiment la probabilité de défauts et sous-estiment les valeurs de recouvrement.

Cette stratégie permet par ailleurs de profiter de la fenêtre d’opportunités offerte par la baisse marquée et généralisée des marchés récemment observée.

Les pays frontières ont enregistré une croissance rapide ces dernières années et représentent une part toujours plus importante de l’univers de la dette émergente et des obligations globales. Il y a une quinzaine d’années, ce segment regroupait seulement 10 pays avec une capitalisation boursière totale d’USD 20 milliards, contre 35 pays aujourd’hui pour USD 100 milliards de capitalisation boursière. Ces pays sont plus variés qu’on ne le pense souvent et offrent un meilleur degré de diversification que les obligations souveraines globales.

Avec UBAM - Emerging Markets Frontier Bond, l’équipe Obligations Marchés émergents de l’UBP, et notamment Thomas Christiansen, le gérant du fonds, visent des performances supérieures à 10% en dollar au travers d’une approche « bottom-up », s’appuyant sur une solide connaissance fondamentale ainsi qu’une analyse rigoureuse de chacun des pays et titres. Le fonds se distingue notamment par un processus spécifique permettant d’identifier les obligations sujettes à des difficultés et à de potentiels défauts.

Nicolas Faller, Co-CEO Asset Management et Head of Institutional Sales à l’UBP, déclare à cette occasion : « Le lancement de cette nouvelle stratégie nous permet d’étendre notre gamme obligataire sur les marchés émergents et de répondre à une demande croissante des clients pour des solutions innovantes affichant un réel potentiel de génération de performance et de diversification des portefeuilles. Selon notre analyse, la dette des marchés frontières est ainsi particulièrement attractive pour les investisseurs souhaitant varier leur allocation d’actifs. »

Thomas Christiansen, Deputy Head of Emerging Market Fixed Income à l’UBP et responsable de la gestion du fonds UBAM - Emerging Markets Frontier Bond, ajoute à cet égard : « Les obligations des marchés frontières offrent une opportunité d’investissement très intéressante. Elles ont en effet prouvé, sur le long terme, leur capacité à surperformer les obligations souveraines des marchés émergents grâce à leur portage (carry) attrayant [1]. Selon nous, cette solide tendance de long terme devrait se poursuivre, même si, à plus court terme, les tensions accrues sur le marché du pétrole et le ralentissement de l’économie mondiale dû au Covid-19 pourraient continuer d’engendrer une forte volatilité sur les obligations ‘frontières’ émergentes. Le récent sell-off permet aux investisseurs d’avoir accès à ces marchés avec des rendements nettement supérieurs à ceux observés ces dernières années. »

Le fonds est actuellement disponible pour les investisseurs en Allemagne, en Autriche, en Belgique, au Danemark, en Espagne, en Finlande, en France, en Italie, au Luxembourg, en Norvège, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, à Singapour et en Suède.

Next Finance , 9 avril

Notes

[1] Sources : Bloomberg Finance L.P., JP Morgan, UBP au 31.12.2019

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés