J.P. Morgan Asset Management lance son premier fonds thématique actions combinant gestion active et machine learning, en partenariat avec UBS Global Wealth Management

J.P. Morgan Asset Management (JPMAM) annonce le lancement en Europe du JPMorgan Funds - Thematics - Genetic Therapies, le premier fonds en gestion active de JPMAM qui associe les capacités de machine learning aux convictions de nos spécialistes actions.

Ce nouveau fonds s’appuie sur les recherches menées par le Chief Investment Office (CIO) d’UBS Global Wealth Management dans le cadre de sa stratégie d’investissements à long terme. UBS assurera la distribution initiale.

Les thérapies géniques [1] pourraient être la percée technologique la plus importante de notre génération dans le domaine de la médecine. Ces traitements ont le potentiel de guérir les patients atteints de maladies héréditaires graves, en modifiant l’information génétique et en attaquant ainsi les causes sous-jacentes de la maladie. Nous sommes actuellement à un point d’inflexion important avec le passage des tests cliniques à la distribution commerciale. Ce développement devrait générer des taux de croissance forts pour les sociétés opérant dans ce secteur, et pourrait s’avérer disruptif pour les sociétés pharmaceutiques établies si de nouvelles applications plus larges de ces technologies sont découvertes. Le fonds « Genetic Therapies » de JPMAM offre aux investisseurs la possibilité d’obtenir une exposition diversifiée à ce nouveau thème passionnant, et aide à se couvrir contre un risque de disruption pour les portefeuilles existants investis dans le secteur santé.

Le fonds sera co-géré par Yazann Romahi, Berkan Sesen et Aijaz Hussein. Cette équipe fait partie du groupe Quantitative Beta Strategies (QBS) de JPMAM. Spécialiste de la gestion quantitative de portefeuille et du développement de solutions technologiques innovantes basées sur le machine learning, l’équipe est notamment composée de plusieurs membres titulaires d’un doctorat en intelligence artificielle.

Le fonds a été conçu pour combiner la force et la large couverture du moteur thématique exclusif de JPMAM - ThemeBot - avec les capacités de gestion de portefeuille et de recherche de la plateforme actions mondiales de JPMAM. ThemeBot permet d’identifier efficacement les titres exposés à une gamme de thèmes d’investissement, y compris les thérapies géniques.

Fondé sur le traitement du langage, ThemeBot examinera plus de 10 000 titres à travers le monde, et par l’analyse rapide de centaines de millions de sources de données, comprenant des articles d’actualité, des profils de sociétés, des notes de recherche et des documents réglementaires, permettra d’identifier les titres les plus exposés au thème choisi et ainsi de constituer un portefeuille pertinent, prenant en compte la liquidité, la capitalisation boursière et la rentabilité. L’ensemble de la capitalisation boursière sera pris en compte pour que le portefeuille offre une exposition diversifiée aux pionniers innovants mais aussi aux acteurs établis de la santé.

ThemeBot s’assure en continu de la pertinence des titres inclus en portefeuille sur la base de mesures aussi bien textuelles que financières.

Une fois que ThemeBot aura sélectionné les actions qu’il juge les plus pertinentes pour le thème des thérapies géniques, l’équipe QBS travaillera en collaboration avec des analystes expérimentés de l’équipe de gestion sur les actions mondiales de JPMAM pour examiner et valider les résultats issus du ThemeBot, afin que seuls les titres les plus pertinents pour le thème soient intégrés au portefeuille. L’équipe de gestion sera assistée par cinq analystes spécialistes du secteur de la santé avec une expérience moyenne de 19 ans. De plus, les gérants pourront faire appel à l’expertise de l’ensemble de la communauté des analystes actions de JPMAM, composée de 51 spécialistes sectoriels.

Yazann Romahi, Chief Investment Officer de Quantitative Beta Strategies chez J.P. Morgan Asset Management, explique : « En alliant l’intelligence humaine à l’intelligence artificielle dans des portefeuilles fondés sur la donnée, nous sommes en mesure d’offrir aux investisseurs des solutions thématiques leur permettant d’accéder à des thèmes d’investissement cruciaux qui transforment notre monde. »

Mark Haefele, Chief Investment Officer chez UBS Global Wealth Management, ajoute : « Les thérapies géniques pourraient devenir une technologie profondément disruptrice pour l’industrie pharmaceutique et biotechnologique. En positionnant les portefeuilles de manière à tirer parti des avantages économiques de ces innovations, tout en couvrant ou en atténuant leurs effets sur d’autres actifs, nous renforçons notre objectif d’aider nos clients à protéger et faire croître leur patrimoine au fil des générations. »

George Gatch, Directeur Général de J.P. Morgan Asset Management, complète  : « Nous sommes ravis de nous associer à UBS pour développer ce nouveau fonds. Nous déployons nos moyens les plus avancés en matière d’intelligence artificielle (IA) et de Big Data ainsi que notre expertise mondiale en recherche pour ce thème d’investissement. Innover conjointement avec nos clients est une priorité importante pour nous. »

Christian Wiesendanger, Responsable des plates-formes et solutions d’investissement chez UBS Global Wealth Management, conclut : « Le développement de nouvelles solutions avec nos partenaires est essentiel à l’intégration d’innovations dans les portefeuilles de nos clients. L’apprentissage automatique est un nouvel outil passionnant pour ceux qui cherchent à être à la pointe de la gestion des investissements et jouera probablement un rôle encore plus important dans les années à venir. »

La catégorie d’actions C du fonds aura un ratio des frais totaux de 56 points de base.

Next Finance , 18 novembre

Notes

[1] Les thérapies géniques cherchent à modifier l’information génétique dans le but de traiter des maladies graves. Elles pourraient transformer la médecine en adressant les causes fondamentales des maladies génétiques héréditaires. Le nombre de maladies susceptibles d’être traité est en augmentation et comprend désormais des maladies complexes mais répandues telles que le cancer, la maladie de Parkinson et l’arthrite.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés