Impact de taux aléatoires dans des modèles « smilés »

Lors de la conférence annuelle WBS, Pricing Partners a présenté ses nouveaux travaux sur l’impact de taux aléatoires dans des modèles de prise en compte du risque du smile par processus de volatilité locale avec saut aléatoire...

Ces travaux sont particulièrement d’actualité en ces temps de crise puisque la volatilité des différents marchés a atteint des niveaux record. La quantification précise des risques de marché est plus que jamais une priorité.

La conférence annuelle World Business Strategy (WBS) est un événement majeur dans la finance de marchés, en particulier pour la communauté quantitative souvent appelée le monde « des quants ».

Cette conférence s’est tenue sur 3 jours à Londres en marge du sommet du G20 sur la finance mondiale. Les dernières avancées en termes de modélisation de produits dérivés de taux, des dérivés exotiques et des produits hybrides ont été présentées lors de ces 3 jours.

Lors de l’édition 2009, différents professionnels de marché comme le Professeur Hagan, responsable de la modélisation chez JP Morgan et rendu célèbre pour son modèle à volatilité stochastique SABR, Jochen Theis, responsable de la gestion quantitative des risques chez Merril Lynch, Roger Lord, analyste quantitatif chez Rabobank, Claudio Albanese, consultant indépendant, Lane Hughston, professeur responsable de la filière mathématiques financières à Imperial College à Londres, Ricardo Rebonato, responsable global des risques de marché et de la recherche quantitative chez Royal Bank of Scotland, ou Sandine Ungari de l’équipe de stratégie quantitative de la société générale, ont présenté des travaux de premier plan.

Pour Pricing Partners, cela a été une bonne occasion de présenter ses derniers travaux d’innovation sur l’impact de taux aléatoires dans des modèles de prise en compte du risque du smile par processus de volatilité locale avec saut aléatoire. Ces travaux résultent d’une collaboration entre E. Benhamou, A. Gruz, A.Rivoira de Misys. Le travail a été présenté par Eric Benhamou, PDG de Pricing Partners.

Eric Benhamou commente : "Nous sommes fiers d’être invités à une conférence aussi prestigieuse que celle de World Business Strategy pour présenter notre dernier travail sur le calcul explicite du biais généré par des taux aléatoires dans un modèle de volatilité locale avec saut. Cette découverte permet de créer des modèles hybrides consistants avec ceux couramment utilisés sur les actions et le change et d’ainsi avoir une plus grande cohérence dans la modélisation du smile dans des produits hybrides. Par ces temps de forte volatilité, les risques de smile doivent être pris en compte avec précision. Nous avons en particulier remarqué que les modèles qui résistaient le mieux étaient ceux qui modélisaient correctement les différents risques dont notamment le problème de smile. Pricing Partners est une société très engagée dans la recherche de nouveaux algorithmes et modèles afin de fournir des outils de valorisation aussi objectifs et précis que possible. Nous avons donc comme philosophie de mettre à profit les dernières connaissances et innovations en mathématiques financières et de ne jamais sacrifier la complexité du monde financier à une certaine facilité de modèles trop naïfs. Les modèles, tels des outils d’aide à la navigation pour les avions, apportent une aide précieuse dans la décision notamment en ces périodes troublées ".

Next Finance , Avril 2009

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés