HSBC Global Asset Management lance une nouvelle gamme de fonds ETF durables

HSBC Global Asset Management annonce le lancement d’une nouvelle génération d’ETFs durables, combinant des investissements responsables à une exposition à faible coût aux actions des marchés aussi bien développés qu’émergents, que ce soit à l’échelle mondiale, régionale ou des pays.

Trois de ces nouveaux ETFs, le HSBC Europe Sustainable Equity UCITS ETF, le HSBC Japan Sustainable Equity UCITS ETF, et le HSBC USA Sustainable Equity UCITS ETF [1], sont cotés à la Bourse de Londres depuis le 5 juin 2020. Trois autres ETFs couvrant respectivement le monde développé, les marchés émergents, et l’Asie-Pacifique hors Japon devraient être lancés dans les prochaines semaines. D’autres cotations sont également prévues sur les principaux marchés européens.

Ces ETFs permettront de reproduire les nouveaux indices FTSE Russell ESG Low Carbon Select qui ont été mis au point et personnalisés en collaboration avec FTSE Russell, un des leaders des solutions indicielles dans le monde. Tout en cherchant à atteindre un score ESG supérieur de 20 %, ces indices vont au-delà de l’offre actuelle du marché en ciblant deux dimensions de l’exposition carbone : une réduction de 50 % des émissions de carbone, et une réduction de 50% des réserves de combustibles fossiles [2], et ce par rapport à l’indice standard de rattachement.

Cette approche reposant sur trois biais prend également en considération la neutralité pays et la neutralité sectorielle, au sein de fourchettes prédéterminées par rapport aux indices standard pondérés par les capitalisations de marché. Elle tient en outre compte d’une liste personnalisée d’exclusions reposant sur les principes du Pacte Mondial des Nations Unies et d’autres facteurs de durabilité [3].

L’objectif de ces ETFs est de répliquer la performance des indices sous-jacents, tout en minimisant les écarts de performance entre le fonds et l’indice.

Xavier Desmadryl, Responsable mondial de la recherche ESG chez HSBC Global Asset Management apporte l’éclairage suivant : « La volonté des investisseurs d’initier un changement via l’investissement durable ne cesse d’augmenter et, de plus en plus, les performances à long terme des actions sont générées par des entreprises qui ont de bonnes pratiques environnementales, sociales et de gouvernance. Nous cherchons à encourager l’ensemble des entreprises détenues dans nos portefeuilles à établir et à maintenir des niveaux élevés de transparence, particulièrement dans leur gestion des enjeux et des risques ESG. Le dialogue engagé auprès de ces entreprises constitue un élément important à la fois dans notre intégration ESG et dans notre suivi de gouvernance. C’est fort de ce constat que nous avons décidé de créer notre nouvelle gamme d’ETFs actions durables, qui pourra faire office d’exposition stratégique aux actifs durables dans les portefeuilles des investisseurs ».

Olga de Tapia, Responsable des ventes d’ETFs chez HSBC Global Asset Management ajoute à ce propos : « Notre nouvelle gamme d’ETFs va au-delà des produits indiciels classiques à vocation durable, dans la mesure où elle reproduit des indices développés par FTSE Russell qui suivent une approche innovante reposant sur trois biais. Cette approche nous permet de profiter des avantages d’une inclusion positive et d’accéder à des entreprises qui se transforment pour faire émerger une économie à faible émission de carbone. En raison de l’évolution du secteur énergétique, ces indices cherchent à identifier les valeurs dont les réserves de combustibles fossiles sont plus faibles, y compris parmi celles présentes dans le secteur des énergies alternatives. L’objectif de ces indices de réduire de 50 % les réserves d’énergies fossiles leur permet d’inclure des sociétés qui sont à l’avant-garde de cette transition. »

Stephane DeGroote, Directeur général, Responsable des ETFs et des dérivés pour la zone EMEA chez FTSE Russell commente enfin : « FTSE Russell a travaillé en étroite collaboration avec HSBC Global Asset Management pour élaborer des indices personnalisés qui intègrent des notations ESG, ainsi que des critères sur les émissions et les réserves de carbone, ouvrant la voie à une nouvelle génération d’ETFs. HSBC a sélectionné FTSE Russell en raison de son approche unique dans le domaine de la construction d’indices. Celle-ci intègre des mesures ESG et climatiques tout en minimisant les expositions induites non souhaitées, et constitue une solution transparente pour pondérer les entreprises. La construction des indices est complétée par une méthodologie solide et traçable en matière de notations ESG. Ces ETFs permettent aux investisseurs de participer à la transition en faveur d’une économie bas carbone, tout en assurant un équilibre entre les préoccupations sociales, environnementales, et de gouvernance ».

Le lancement d’ETFs actions durables s’inscrit dans les projets plus vastes de HSBC Global Asset Management visant à développer son activité d’ETFs. Les plans adoptés prévoient également l’élaboration d’une plate-forme d’ETFs obligataires et d’une plate-forme de fonds passifs sur les métaux précieux. La société gère actuellement 60 milliards de dollars en stratégies passives et 8 milliards de dollars sous forme d’ETFs [4].

HSBC Global Asset Management [5] vise à intégrer les facteurs ESG dans ses décisions d’investissement afin de générer des performances à long terme durables. L’entreprise soutient par ailleurs la transition vers une économie et une société plus durables. La manière d’investir de l’entreprise, les produits qu’elle propose, et le rôle qu’elle joue pour rendre le système financier plus durable participent de cette approche.

Next Finance , 18 juin

Notes

[1] Gamme ETF actions durables de HSBC

JPEG - 84.3 ko

[2] Une approche reposant sur trois biais

01 Score ESG - Les notations et le modèle de données ESG, exploités par FTSE Russell, permettent aux investisseurs de comprendre l’exposition d’une entreprise aux enjeux ESG (et la façon dont ils sont gérés) selon de multiples dimensions. Les indices ciblent une amélioration de 20 % des notations ESG.

02 Émissions de carbone - Les indices intègrent l’intensité carbone comme une priorité indépendante complémentaire. Cela permet de s’assurer, en complément des notations ESG, que l’impact des émissions de CO2 est entièrement capturé. Les indices ciblent une réduction de 50 % de l’intensité carbone.

03 Réserves d’énergies fossiles - En raison de l’évolution du secteur énergétique, nous choisissons un indice qui privilégie les entreprises dont les réserves de combustibles fossiles sont plus faibles, y compris parmi celles présentes dans le secteur des énergies alternatives. Les indices appliquent ainsi une réduction de 50 % sur l’objectif des réserves d’énergies fossiles.

[3] Exclusions personnalisées en matière de durabilité :

Les exclusions personnalisées en matière de durabilité sont d’abord appliquées sur une base annuelle, au mois de septembre. La liste d’exclusions écarte les émetteurs qui sont largement impliqués dans les activités suivantes :

  • Fourniture de produits/services ou de composants personnalisés pour la fabrication d’armes militaires conventionnelles
  • Extraction de (et production d’électricité à partir de) charbon thermique
  • Production d’électricité d’origine nucléaire
  • Activité considérée comme violant un ou plusieurs principes du Pacte Mondial des Nations Unies (UNGC), cadre destiné à encourager les entreprises à adopter des pratiques durables et socialement responsables

Les exclusions UNGC sont appliquées une nouvelle fois sur une base trimestrielle, nous permettant ainsi de capturer la nature plus dynamique des violations. Nous pouvons alors passer en revue les valeurs qui devraient être exclues ou incluses. La liste d’exclusions écarte les émetteurs qui violent un ou plusieurs principes de l’UNGC dans les domaines des droits de l’homme, du droit du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption.

[4] Au 30 avril 2020 et au 1er juin 2020 respectivement

[5] HSBC Global Asset Management travaille avec les parties prenantes pour comprendre les enjeux actuels et façonner l’avenir de l’investissement responsable : JPEG

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés