Groupama Asset Management lance un fonds de performance absolue sur la thématique inflation

Groupama Asset Management étoffe sa gamme de fonds obligataires « Unconstrained* » avec le lancement du fonds G Fund - Global Breakeven Inflation. Cette nouvelle solution d’investissement vise à surperformer l’Eonia capitalisé sur la durée de placement recommandée, grâce à une stratégie dynamique exploitant les anticipations d’inflation à l’échelle globale.

Gérée selon une approche absolute return, G Fund - Global Breakeven Inflation vise à exploiter l’inefficience de la valorisation des anticipations d’inflation, par les marchés. Ces inefficiences créent ainsi des opportunités de positionnement sur la classe d’actif « inflation », à la hausse comme à la baisse, et ce, y compris durant les phases de hausse de taux. Dans un contexte de remontée des taux guidée par le retour de l’inflation, cette stratégie de points morts d’inflation, également appelés Breakeven, prend tout son sens.

G Fund - Global Breakeven Inflation offre une gestion opportuniste active et sans contrainte de benchmark, reposant sur l’étude d’indicateurs fondamentaux, de valorisation et techniques qui permettent l’identification de stratégies porteuses et créatrices de valeur dans l’univers de la dette souveraine mondiale.

Son univers d’investissement comprend majoritairement les émetteurs souverains des pays développés et dans une moindre mesure, de pays émergents ainsi que le marché des devises.

L’équipe de gestion utilise toutes les sources de performances relatives à la thématique inflation, en intégrant notamment des stratégies sur les obligations indexées sur l’inflation, de swaps d’inflation, des arbitrages de courbes ou de maturités, et d’allocation géographique.

Comme pour toutes les stratégies « unconstrained* » de Groupama AM, cette liberté dans la sélection de titres est étroitement associée à la gestion du risque, tant en termes de diversification que d’exposition au beta de marché (coefficient de volatilité et/ou de sensibilité) et autres risques spécifiques.

Trois grands moteurs de performances

L’exploitation des moteurs de performances relève de trois approches : « directionnelle inflation », « relative value » (entre classes d’actifs obligataire, zone géographique, bond-picking), enfin « assurantielle » (stratégie swaps inflation, exposition aux devises).

A chacun des moteurs de performances est alloué un budget de risque, en fonction de la volatilité anticipée, de la performance attendue et de la conviction moyen-long terme de l’équipe.

« L’environnement macroéconomique, marqué par la normalisation à la hausse du régime d’inflation et des taux d’intérêt, exige plus que jamais des solutions obligataires agiles et protectrices » constate Thierry Goudin. « C’est pourquoi nous concentrons notamment nos efforts sur le développement actif de notre gamme de fonds obligataires unconstrained » explique-t-il.

« Le challenge de G Fund - Global Breakeven Inflation est de tirer parti de différentiels d’anticipations d’inflation d’une zone géographique à l’autre, d’une classe d’actifs à l’autre, compte tenu notamment des avancées des cycles monétaires, conjoncturels et des perspectives globales d’inflation » précisent Nicolas Dubus et Laurent Pommier, co-gérants du fonds.

« La thématique ‘Breakeven inflation’ est source de performance absolue, tout en immunisant les portefeuilles obligataires contre une remontée trop vive des taux, puisque le risque de duration structurelle est dissipé ».

« L’arbitrage de courbes et de maturités entre zones géographiques fait particulièrement sens, puisqu’aux Etats-Unis l’inflation cyclique influence surtout la partie 2 à 5 ans de la courbe de taux, quand les maturités 5 à 10 ans sont les plus sensibles au rebond de la confiance en zone euro » ajoutent-ils.

Next Finance , 4 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Euronext, en partenariat avec Goldman Sachs, va lancer un indice vert

L’indice Euronext CDP Environment France EW sera sous licence exclusive de la banque Goldman Sachs, qui utilisera cet indice comme sous-jacent pour les produits structurés de type « Autocall » vendus sur le marché interbancaire (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés