Entrepreneur Venture propose le FCPR Entrepreneurs & export, le seul fonds PEA-PME 100% obligations

Entrepreneur Venture, société de gestion spécialisée dans le non coté, agréée par l’AMF, propose un FCPR obligations, éligible au PEA-PME  : le FCPR Entrepreneurs & Export ouvert à la souscription jusqu’au 30 juin 2014.

Par rapport au PEA existant, la seule originalité majeure du PEA-PME, dont le décret vient d’être publié, consiste à pouvoir mettre des obligations de manière indirecte via des OPCVM investis à 75% en titres de sociétés éligibles, dont au moins 50% d’actions. Une disposition introduite par amendement en fin d’année 2013, rend les FCPR (Fonds communs de placement à risque) éligibles au PEA PME, au même titre qu’une action ou qu’un OPCVM investi en titres éligibles.

Ce qui est le cas du FCPR Entrepreneurs & Export, qui étant éligible au PEA PME, sera majoritairement investi en Obligations Convertibles et accessoirement en obligations simples avec sureté.

C’est le seul gros fonds 100% obligataire qui peut être mis dans un PEA PME. Pour permettre sa souscription la plus large possible, en particulier dans le PEA PME, le FCPR est accessible à partir d’un montant de 1.000 €. Le FCPR Entrepreneurs & Export a pour objectif de générer un meilleur couple rendement/risque sur le long terme qu’un placement en actions, grâce à son positionnement exclusivement obligataire.

Les obligations en portefeuille produisent un TRI brut (taux de rendement interne) de 10 à 12% réparti moitié coupons et moitié prime de non conversion. Le rendement net attendu se situant autour de 8 %.

Ce FCPR cible les entreprises non cotées, matures dans leur développement, réalisant moins de 250 millions d’euros de chiffre d’affaires, présentant une exposition forte à l’international et génératrices de cash-flows importants de façon à sécuriser le paiement des coupons et le remboursement des obligations. Le fonds bénéficie d’une garantie de la Banque publique d’investissement  : Le fonds fait l’objet d’une convention conclue avec Oséo, devenue BPI France, dont l’objet est la garantie partielle par cette dernière des investissements en fonds propres et quasi fonds propres réalisés par le Fonds dans des PME, en contrepartie du versement d’une commission qui viendra réduire la performance potentielle du fonds.

La protection partielle du capital accordée par Oséo portera sur 50% à 70% des Investissements éligibles à cette protection, avec un plafond d’indemnisation global de 30% du montant du risque assuré par Oséo.

Next Finance , Mars 2014

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM innove en lançant une thématique climatique sur la filière de l’hydrogène, pour soutenir la transition vers la neutralité carbone

CPR AM continue d’innover et s’apprête à lancer une stratégie d’investissement thématique en actions internationales consacrée à la filière de l’hydrogène, enjeu majeur de la transition énergétique. Cette innovation s’inscrit dans les engagements du groupe Crédit (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés