EDRAM lance Edmond de Rothschild Asia Leaders

Edmond de Rothschild Asset Management lance Edmond de Rothschild Asia Leaders, fonds investit principalement dans les grandes capitalisations boursières asiatiques qui ont le potentiel de devenir, à moyen/long terme, des leaders sur leurs marchés respectifs…

La crise a mis et continue de mettre en lumière le rôle croissant des pays asiatiques dans l’économie mondiale.

L’Asie représente aujourd’hui une zone d’investissement dynamique et diversifiée dont la consommation, les infrastructures et l’approvisionnement représentent une source de croissance pérenne à travers l’ensemble de la région.

Dans ce contexte, Edmond de Rothschild Asset Management innove et lance Edmond de Rothschild Asia Leaders, fonds investit principalement dans les grandes capitalisations boursières asiatiques qui ont le potentiel de devenir, à moyen/long terme, des leaders sur leurs marchés respectifs.

Ce fonds est géré par Thomas Gerhardt, Directeur de la gestion actions émergentes et matières premières et David Gaud, gérant actions asiatiques. L’équipe de gestion comprend désormais 12 gérants répartis entre Paris, Hong Kong et Francfort et sera complétée par un gérant spécialisé sur les marchés émergents dès le mois de janvier.

L’ASIE, UNE ZONE D’INVESTISSEMENT DYNAMIQUE ET DIVERSIFIEE

L’ensemble des pays qui compose l’Asie est très hétérogène. Alors que le PIB par habitant est très faible en Chine, en Inde, en Indonésie et aux Philippines, il est plutôt élevé à Taïwan et en Corée du Sud. Sectoriellement, la Corée du Sud est réputée pour la construction navale quand Singapour l’est pour ses activités tertiaires.

Trois thèmes d’investissement majeurs se dégagent et représentent une source de croissance pérenne à travers la totalité de la région : la consommation, les infrastructures et l’approvisionnement énergétique.

La consommation
La Chine, l’Inde et l’Indonésie, dont le pouvoir d’achat ne cesse de croître, sont au coeur de cette thématique de la consommation. Une augmentation exponentielle de la population en âge de consommer, combinée à une tendance plus prononcée des jeunes à dépenser et à une hausse sensible des salaires, sont des facteurs indiscutables de croissance économique. A titre d’illustration, les ventes de détail en Chine en 2010 ont enregistré une hausse de 18%.

Les infrastructures
La thématique des infrastructures est particulièrement porteuse en Chine, Inde et Indonésie. En Indonésie, le budget du Ministère des travaux publics est en forte hausse, représentant 5% du budget total de l’Etat en 2011 contre 3,3% en 2010. La Chine a déjà consacré des investissements considérables en matière d’infrastructures au cours de ces dix dernières années, et devrait maintenir ses dépenses dans les années à venir. L’Inde, quant à elle, se doit d’investir massivement dans la construction de routes, de ponts, de ports ou encore dans le secteur de l’alimentation électrique.

L’approvisionnement énergétique
En ce qui concerne l’approvisionnement énergétique, la demande ne cesse de grandir. La Chine et l’Inde sont de gros importateurs de charbon et de pétrole. L’Indonésie, quant à elle, regorge de mines de charbon et constitue le plus gros exportateur de charbon thermique au monde.

Selon Edmond de Rothschild Asset Management, la disparité entre les différents pays de la zone rend essentiel de combiner une approche Bottom Up à une approche Top Down approfondie. L’analyse porte successivement sur :
- les pays qui bénéficient des trois grandes thématiques de croissance – consommation, infrastructures et approvisionnement énergétique,
- les différents secteurs à même de tirer parti de cette croissance et de surperformer le marché.

Cette approche macroéconomique est couplée à une étude microéconomique pointue qui vise à déterminer les entreprises les mieux positionnées pour surperformer leurs pairs au sein de chaque secteur retenu. Les critères passés sous revue sont plus spécifiquement l’environnement concurrentiel, la réglementation, la croissance bénéficiaire, les marges opérationnelles, le business model, la stratégie, etc.

Next Finance , Novembre 2011

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Euronext, en partenariat avec Goldman Sachs, va lancer un indice vert

L’indice Euronext CDP Environment France EW sera sous licence exclusive de la banque Goldman Sachs, qui utilisera cet indice comme sous-jacent pour les produits structurés de type « Autocall » vendus sur le marché interbancaire (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés