CANDRIAM lance le fonds Candriam Equities L Risk Arbitrage Opportunities

Candriam lance un fonds UCITS IV à performance absolue et liquidité quotidienne ayant pour objectif d’arbitrer les opérations de fusions et acquisitions (M&A) annoncées. Le profil de risque/rendement est attractif pour les investisseurs avec une faible corrélation aux marchés des actions et du crédit.

Ce fonds sera géré par une équipe d’investissement qui collabore depuis plus de 17 ans à travers différents cycles de fusions et acquisitions.

CANDRIAM, société de gestion d’actifs multi-spécialiste dotée de plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de l’investissement durable, annonce le lancement du fonds Candriam Equities L Risk Arbitrage Opportunities (ci-après « le Fonds »), un compartiment de la sicav luxembourgeoise Candriam Equities L gérée par Candriam Luxembourg. Appliquant une stratégie à rendement absolu particulièrement adaptée à un environnement de taux bas persistants, le Fonds se concentrera sur les opérations de fusions et acquisitions (M&A) à haut rendement. Il s’appuiera sur un effet de levier accru et un périmètre d’investissement élargi.

Le Fonds, une version plus dynamique du fonds existant Candriam Risk Arbitrage, vise à générer un rendement de 400 points de base de plus que le taux à court terme en euros capitalisé et a un objectif de volatilité compris entre 4 % et 6 %. Le Fonds a recours à la même stratégie d’arbitrage M&A qui a fait la réputation de l’équipe de gestion avec un champ d’action élargi avant et après l’annonce de l’offre. Le processus d’investissement est basé sur une méthodologie d’évaluation propriétaire du risque des opérations, combinant approche quantitative et qualitative. Le Fonds est géré activement et le processus d’investissement renvoie à un indice de référence.

L’arbitrage de fusions et d’acquisitions consiste à profiter des petits écarts de cours entre le prix de l’offre et le prix de l’action de l’entreprise cible. Cela revient en quelque sorte à substituer un risque de marché contre un risque idiosyncratique (l’échec de l’opération). La plupart des opérations de fusion et d’acquisition annoncées sont menées à bien, 93 % en moyenne [1]. Le rendement de la stratégie résulte alors de l’accumulation de petits gains avec une forte probabilité de réussite. La stratégie du Fonds offre des rendements constants sur l‘ensemble du cycle de M&A et se caractérise par une volatilité limitée et une faible corrélation avec les actions et le marché du crédit.

Le Fonds sera géré par Fabienne Cretin, Head of Risk Arbitrage, et Stéphane Dieudonné, Senior Fund Manager. Les gérants collaborent depuis 17 ans et ont connu une grande variété de cycles de M&A en démontrant leur capacité à générer de l’alpha. Le Fonds sera enregistré pour commercialisation au Luxembourg, en Autriche, en Suisse, en Espagne et en France.

Fabienne Cretin, Head of Risk Arbitrage chez CANDRIAM, déclare : « Le fonds Equities Risk Arbitrage Opportunities permet aux investisseurs de profiter de l’amélioration des perspectives macro-économiques, de la hausse du nombre de transactions et d’un rendement attractif combiné à une volatilité limitée. Notre équipe cumule plusieurs décennies d’expérience approfondie à travers différents cycles de fusions et d’acquisitions. Nous sommes bien positionnés pour offrir des rendements ajustés au risque supérieurs à nos clients. »

L’environnement actuel est propice à de telles stratégies :

  • Macroéconomie : avec la fin de la présidence de Donald Trump, la reprise de la croissance en Chine et la campagne de vaccination mondiale, le climat économique s’améliore incontestablement.
  • Marché : les conditions de marché demeurent très favorables entre résilience des marchés des actions et spreads de crédit quasiment au plus bas.
  • Catalyseurs de fusions et d’acquisitions : de puissants catalyseurs continuent de soutenir l’activité M&A comme les conditions de financement particulièrement favorables.
  • Rendement : les rendements attendus sont deux à trois fois plus élevés qu’avant la crise sanitaire pour le même niveau de risque.
  • Cycle M&A : 2021 devrait marquer le début d’un nouveau cycle de fusions et d’acquisitions.
  • Taux d’intérêt : la baisse des taux d’intérêt américains réduit le coût de la couverture par rapport à l’euro.

Next Finance , 6 mai

Notes

[1] Base de données interne Magma de Candriam

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés