BofA Merrill Lynch Global Research lance un indice obligataire « vert »

L’indice vise à reproduire la performance de la dette émise par des organisations quasi-gouvernementales et des entreprises, et destinée à financer uniquement des projets et des activités en faveur du climat ou du développement durable...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le 30 octobre dernier, BofA Merrill Lynch Global Research a annoncé le lancement de l’indice BofA Merrill Lynch Green Bond (ticker GREN). L’indice vise à reproduire la performance de la dette émise par des organisations quasi-gouvernementales et des entreprises, et destinée à financer uniquement des projets et des activités en faveur du climat ou du développement durable. Le développement de cet indice est lié à l’intérêt croissant pour ce segment de marché, compte tenu de la forte augmentation du nombre d’opérations réalisées récemment et des anticipations d’émissions à venir.

Ce nouvel indice couvre la croissance rapide de cette classe d’actif

« La première obligation verte a été émise en 2007, mais jusqu’en 2012, le rythme des émissions suivantes a été assez lent », a déclaré Phil Galdi, responsable de Merrill Lynch Global Bond Index Research. « Toutefois, en 2013, davantage d’obligations vertes ont été émises que pendant les six années précédentes, et ce volume a déjà plus que doublé en 2014. Actuellement, il y a un encours de 31 milliards de dollars, qualifié d’obligations vertes, inclus dans l’indice, mais il ne s’agit peut-être que de la partie émergée de l’iceberg ».

Ma Beijia, stratège en investissement thématique, a ajouté : « d’ici 2035, on estime les besoins mondiaux en investissements dans le domaine de l’énergie, à des montants d’environ 53 000 milliards de dollars, comprenant 39 000 milliards de dollars pour remplacer les énergies fossiles et 14 000 milliards de dollars pour l’efficacité énergétique. Nous pensons que les obligations vertes changent les règles du jeu en la matière, à travers le déblocage de capitaux privés permettant de répondre à ces besoins de financement. »

L’indice possède des données historiques, calculées sur une base quotidienne, à partir du 31 décembre 2010. Initialement, l’indice est surreprésenté en émetteurs supranationaux affichant une notation financière de niveau AAA. Le premier constituant, émis par une entreprise et qualifié d’obligation verte, n’apparait pas avant l’année 2013. Mais, en 2014, ces types d’émetteurs ont contribué de façon égale à la progression de l’indice et représentent aujourd’hui un tiers de sa capitalisation, améliorant ainsi sa diversification tout en augmentant le niveau de spread ; la notation moyenne ayant diminué à un niveau de AA2.

Règles de l’indice BofA Merrill Lynch Green Bond Index

L’indice BofA Merrill Lynch Green Bond suit la performance des obligations qualifiées d’obligations vertes. Les titres admissibles doivent uniquement utiliser les capitaux obtenus pour des projets ou des activités liées au changement climatique ou à d’autres fins de durabilité environnementale. Les titres de créance des entreprises intervenant dans le secteur de l’industrie verte ne sont pas inclus. L’indice comprend la dette émise par des organisations quasi-gouvernementales et des entreprises, mais exclut les titres titrisés et garantis. Les titres admissibles doivent avoir une notation financière de type « Investment Grade » (basée sur une moyenne des notes de Moody’s, S&P et Fitch) au moins 18 mois avant leur échéance finale, au moment de l’émission, et au moins un mois avant l’échéance finale, au moment de la date de rééquilibrage et du calendrier de versement des coupons fixes. Les titres admissibles doivent être libellés sur des marchés développés spécifiques et des monnaies éligibles. Les titres libellés dans une monnaie émergente éligible doivent être compensés à travers le système Euroclear. Actuellement les devises autorisées et les exigences minimales en termes de taille sont fournies ci-dessous.

JPEG - 31 ko

Next Finance , Novembre 2014

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés