Arctic Blue Capital, filiale d’H2O Asset Management spécialisée dans la gestion quantitative, lance H2O Atlanterra, une stratégie systématique sur les marchés actions

Grâce à une approche systématique permettant de s’affranchir de toute émotion, H2O Atlanterra, a pour objectif de capter la volatilité ainsi que les changements de direction inhérents aux marchés actions.

Cette stratégie est complémentaire et créatrice d’alpha pour les allocations d’actifs stratégiques ou les solutions de performance absolues.

Atlanterra est créé et déployé pour la première fois par l’équipe de gestion d’Arctic Blue Capital en 2008, au sein d’un grand fonds de pension souverain Nord-Américain. En 2007, dans le sillage des valorisations élevées des marchés d’actions, l’équipe de gestion dirigée par Jean-Jacques Duhot avait conçu alors une stratégie nouvelle, combinant à la fois des modèles de tendance et de contre-tendance, capable de traverser différents environnements de marchés.

Atlanterra comprend plusieurs modèles mis en œuvre indépendamment les uns des autres et sur différents horizons de placement. L’univers d’investissement est constitué d’indices globaux, pays et sectoriels, permettant au fonds de générer de la performance dans différents environnements de marché. « Contrairement à la plupart des stratégies systématiques de type “trend-following”, Atlanterra repose également sur des modèles contrariants qui peuvent bénéficier d’une surpondération sélective. Les modèles n’ont aucun biais directionnel et peuvent se positionner aussi bien à l’achat qu’à la vente. Le portefeuille fait preuve d’une grande flexibilité dans les phases haussières et baissières des indices boursiers », explique Jean-Jacques Duhot, gérant d’H2O Atlanterra.

L’allocation du risque entre les différents modèles est gérée par une suite d’algorithmes qui s’assure que le portefeuille respecte les contraintes de volatilité, les limites de concentration et de corrélation.

Après 9 années de hausse quasi-continue des marchés d’actions, l’année 2018 marque un véritable changement dans le régime de volatilité. Les corrections abruptes sont de plus en plus fréquentes. Par conséquent, depuis le début de l’année, les modèles contrariants d’Atlanterra ont été activés à plusieurs reprises et contribuent de manière significative à la performance. Depuis sa création en 2008, Atlanterra a produit des rendements positifs chaque année à l’exception de 2016. La stratégie a généré une performance positive de 28% en 2008 et 52% en 2009. « Les rendements historiques d’Atlanterra nous rendent confiants dans la capacité du fonds à jouer un rôle complémentaire dans l’allocation actions d’un portefeuille », confie Jean-Jacques Duhot.

Next Finance , 26 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Euronext, en partenariat avec Goldman Sachs, va lancer un indice vert

L’indice Euronext CDP Environment France EW sera sous licence exclusive de la banque Goldman Sachs, qui utilisera cet indice comme sous-jacent pour les produits structurés de type « Autocall » vendus sur le marché interbancaire (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés