Amundi lance Amundi Social Bonds, son premier fonds commun de placement d’obligations sociales

Amundi annonce le lancement du fonds Amundi Social Bonds, sa première stratégie d’obligations sociales. Cette solution innovante sera l’une des premières sur le marché à offrir une allocation élevée en obligations sociales dites « social bonds »...

Amundi, leader européen de la gestion d’actifs, annonce le lancement du fonds Amundi Social Bonds, sa première stratégie d’obligations sociales. Cette solution innovante sera l’une des premières sur le marché à offrir une allocation élevée en obligations sociales [1] dites « social bonds » ou des obligations durables dites « sustainability bonds » ayant les plus hauts standards de transparence en termes d’évaluation des bénéfices sociaux sur une ou plusieurs populations ciblées (au minimum 75 % de l’actif net hors liquidités) à l’échelle mondiale.

En 2020, les émissions d’obligations sociales ont triplé par rapport à l’année précédente [2]. Cette tendance s’explique notamment par l’émission d’obligations liées à la pandémie. Un exemple de référence est l’émission du 20 octobre dernier par l’Union européenne de 17 milliards d’euros d’obligations sociales pour aider les États membres à financer des programmes de soutien à l’emploi dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 – véritable tournant pour ce marché, dont Amundi estime qu’il est appelé à suivre un développement similaire à celui des obligations vertes.

Dans ce contexte et après avoir déjà favorisé l’essor des obligations vertes dites « green bonds » sur les marchés émergents [3] et celles sur les autres marchés que ceux de la seule catégorie Investment Grade (les mieux notées), la démarche d’Amundi est de soutenir le développement de ce nouveau segment de l’univers obligataire durable. Les obligations sociales offrent aux investisseurs la possibilité d’intégrer le pilier social des critères ESG (Environnement, Social, Gouvernance) dans leurs investissements. Mécanisme efficace de financement des projets sociaux, elles constituent aussi une plateforme optimale d’échanges entre les investisseurs et les émetteurs afin d’inciter ces derniers à axer davantage leurs activités autour de produits et services à impact social.

Le fonds Amundi Social Bonds est géré par l’équipe de Gestion active obligataire d’Amundi, rompue à l’intégration des critères ESG pour le compte des plus grands investisseurs internationaux, et qui affiche un historique important en matière de gestion de stratégies obligataires mondiales et européennes.

Approche d’investissement

Le fonds investira majoritairement dans des obligations sociales conformes aux Principes applicables aux obligations sociales (SBP – Social Bond Principles) de l’ICMA (International Capital Markets Association) et dont les fonds sont affectés à des projets éligibles dans le cadre des SBP. Après analyse, la société de gestion exclut les émetteurs montrant des faiblesses dans leur pratique ESG. En outre, Amundi cherchera à étendre l’univers d’investissement en intégrant jusqu’à 25% d’obligations internationales émises par des États, agences, organisations, entreprises soigneusement sélectionnées sur la base de leurs pratiques sociales exemplaires. Le portefeuille peut également détenir des instruments innovants tels que des obligations liées à un objectif durable (Sustainability-linked Bonds) [4] à vocation sociale.

L’analyse et le filtrage rigoureux des obligations sociales viseront à s’assurer de la qualité de l’émetteur et de l’émission. La plupart des émetteurs d’obligations sociales sont supranationaux ou agences étatiques (SSA), à l’image du marché des obligations vertes dans ses débuts. Néanmoins, comme Amundi souhaite accélérer le développement et la diversification de ce marché dans les années à venir, le fonds Amundi Social Bonds investira aussi dans un large panel d’émetteurs issus de divers secteurs.

Cette solution, couplée à un univers d’investissement mondial, vise à tirer parti de la tendance du marché des obligations sociales à se développer en dehors de l’Europe.

Enfin, l’équipe de gestion sélectionne des valeurs qui lui permettent d’investir le portefeuille sur les émetteurs qui offrent le meilleur rendement/risque.

L’approche thématique sociale présente des limites : à l’émission du titre, les investisseurs ne peuvent prendre réellement connaissance de l’impact du bénéfice social qui ne peut se faire qu’a posteriori, l’année suivant l’émission, une fois le reporting publié par l’émetteur. La mesure réelle de l’impact social n’étant pour le moment pas standardisée, elle peut être difficile à interpréter car elle émane uniquement d’informations propres aux émetteurs.

Le capital investi n’est pas garanti. Les valeurs des parts sont soumises aux fluctuations des marchés, les investissements réalisés peuvent varier à la baisse comme à la hausse. Par conséquent les souscripteurs peuvent perdre tout ou partie du capital investi.

Isabelle Vic-Philippe, responsable de la gestion Euro Aggregate, est la gérante principale de la stratégie. Elle sera secondée par Alban de Faÿ, responsable des processus ISR pour la gestion obligataire, et Dany da Fonseca, spécialiste des obligations d’entreprise Investment Grade en euro.

L’équipe de gestion bénéficiera également de l’expertise des 23 membres de l’équipe ESG d’Amundi (analystes, spécialistes vote et spécialistes données). Le processus d’analyse ESG d’Amundi sera pleinement intégré à l’approche d’investissement du fonds, et reposera sur une collaboration continue entre les équipes ESG et Gestion obligataire. Les experts d’Amundi évalueront l’impact des obligations sociales détenues en portefeuille en fin d’année et publieront un rapport d’impact annuel.

Évoquant le lancement, Eric Brard, directeur du métier Fixed Income chez Amundi, déclare :« À la lumière de l’actuelle crise sanitaire et économique, les investisseurs apparaissent de plus en plus en quête de solutions innovantes, porteuses de répercussions positives sur la société dans son ensemble. Le segment des obligations sociales a enregistré la plus forte croissance au sein de l’univers obligataire durable en 2020. Il s’agit d’un instrument financier approprié pour financer des projets à vocation sociale sans sacrifier les rendements. Ainsi Amundi Social Bonds s’inscrit dans le prolongement de l’offre obligataire en matière d’investissement responsable, tout en soutenant le développement du marché naissant des obligations sociales. »

Next Finance , Décembre 2020

Notes

[1] Les obligations sociales sont des instruments obligataires qui intègrent des critères relatifs à l’utilisation des fonds levés (« use-of-proceeds ») pour financer des projets destinés à atténuer des problèmes sociaux et/ou à obtenir des effets sociaux positifs. Leur émission est encadrée par les Principes applicables aux obligations sociales (SPB) mis au point par l’ICMA (International Capital Market Association), qui définissent une série de composantes requises pour que les obligations soient dites sociales. Rendre les obligations sociales plus accessibles aux investisseurs dans le monde entier permet de faire face à des enjeux sociaux majeurs, tels que l’accès aux services essentiels et la sécurité alimentaire, au moyen de capitaux privés supplémentaires – contribuant potentiellement à l’atteinte des ODD des Nations Unies.

[2] Analyse Amundi basée sur des données Bloomberg au 30 septembre 2020

[3] En 2019, Amundi a lancé en partenariat avec IFC (un membre du groupe de la Banque mondiale) le plus grand fonds d’obligations vertes émises sur les marchés émergents, Amundi Planet Emerging Green One (EGO). Pour en savoir plus, veuillez consulter cette page.

[4] Dont l’objectif est le financement du développement durable et dont la rémunération peut augmenter en cas de non réalisation de l’objectif durable pour lequel elle a été émise

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation CPR AM élargit son offre obligataire avec un fonds Smart Beta Crédit ESG

CPR Invest – Smart Beta Crédit ESG, compartiment de la SICAV de droit luxembourgeois CPR Invest, lancé le 6 décembre dernier, vise à offrir une performance comparable au marché du crédit euro investment grade, avec un niveau de risque inférieur sur le long-terme et une approche (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés