›  News 

BBVA vient de lancer la 1ère obligation verte convertible contingente

La banque espagnole BBVA (Banco Bilbao Vizcaya Argentaria) a émis avec succès la toute première obligation verte convertible contingente (AT1 / Coco) d’une institution financière pour un montant d’un milliard d’euros.

Au début du mois de juillet 2020, le groupe bancaire a ainsi levé un milliard d’euros d’obligations perpétuelles vertes (« additional tier 1, AT1 ») auprès majoritairement de gérants d’actifs (91 %), à dominante ISR (44 %), établis notamment en Europe, en particulier au Royaume-Uni et en Irlande (50 %), en France (22 %) et au Benelux (7 %).

La transition vers un avenir durable

Cette émission renforce ainsi l’une des priorités stratégiques de BBVA comme l’a rappelé récemment son président Carlos Torres Vila, à savoir : « aider nos clients à faire la transition vers un avenir durable ». D’ailleurs, elle fait également partie de l’engagement du groupe bancaire de mobiliser 100 milliards d’euros de financement durables d’ici 2025. Autre précision importante, il s’agit de la troisième obligation verte émise par BBVA, après celle réalisée au mois d’avril 2018 et de juin 2019.

Financer des actifs verts

Les fonds de cette émission obligataire réalisée par BBVA seront alloués au portefeuille d’actifs verts éligibles du groupe. En effet, il a été précisé aux investisseurs, qu’ils seront investis de la manière suivante : les énergies renouvelables (49 %), l’efficacité énergétique des bâtiments (19 %), le transport durable (22 %) ou encore la gestion des déchets (6 %) et de l’eau (4 %).

Ces fonds viendront ainsi grossir le portefeuille vert du groupe bancaire qui totalise à ce jour un montant de 2,6 milliards d’euros, dont 70 % a été investi au cours de ces deux dernières années.

Le succès au rendez-vous

L’émission obligataire de BBVA a été plébiscitée par les investisseurs, étant près de trois fois sursouscrite, permettant ainsi à la banque d’abaisser le rendement annuel initial proposé, qui est passé de 6,5 % à 6 %. Précisons également que la note de crédit de ces obligations vertes AT1 est respectivement de Ba2 et BB chez Moody’ et Fitch, pour une notation de l’émetteur s’affichant à A3 chez Moody’s, A- pour S&P et BBB+ chez Fitch ; le groupe bancaire espagnol ayant utilisé comme agents de placement BBVA, BNP Paribas, Citi, JP Morgan et Société Générale.

JPEG - 90.8 ko
Source : Société Générale

Même si le marché des obligations vertes est relativement jeune, il est donc clair qu’il suscite toujours beaucoup d’intérêt de la communauté financière. Dans ce contexte, d’autres banques devraient sans doute imiter BBVA dans les mois et les années à venir sur ce segment spécifique.

Next Finance , 15 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés