›  Note  ›  Quant Note 

Separating the Components of Default Risk : A Derivative-Based Approach

vendredi 20 octobre 2006

Anh Le, Doctorant à la Stern Business School à New-York, calcule implicitement la dynamique risque-neutre des LGD (Loss Given Default)...

Next Finance : Quel est le principal résultat obtenu dans l’article ?

Mr Anh Le : Peu d’études ont été menées au sujet des dynamiques risque-neutre des (Q-) loss given default. En utilisant une nouvelle approche, Je montre que les (Q-) loss given default peuvent être calculées implicitement en combinant les données sur actions, options sur actions et sur les CDS.
J’obtiens que les (Q-) loss given default sont positivement corrélées aux (Q-) probabilités de default.

En particulier, cette corrélation positive est fortement conditionnée par les caractéristiques des sociétés que sont l’endettement, la volatilité et la rentabilité... A titre d’exemple, une augmentation de 1% de l’endettement entraîne une augmentation de 0.14% des Q- probabilités de default et de 0.60% des (Q-) loss given default. Ces résultats remettent en cause les pratiques de Marché qui supposent constantes les (Q-) loss given default des sociétés.

- Consultez le document de travail Separating the Components of Default Risk : A Derivative-Based Approach

Voir en ligne : Page personnelle de Anh Le

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés