Worldline finalise de l’acquisition des 36,4% d’intérêts minoritaires dans equensWorldline

Worldline, leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels, annonce aujourd’hui la finalisation de l’acquisition des 36,4% d’intérêts minoritaires dans equensWorldline.

Il est rappelé que Worldline a exercé le 24 juillet 2019 son option d’achat sur les 36,4% d’intérêts minoritaires dans equensWorldline, ce qui constitue la dernière étape de l’acquisition d’Equens initiée en 2016, et permet ainsi de prendre la pleine propriété d’equensWorldline, le leader du processing de transactions de paiement en Europe.

Le prix de l’option d’achat de 1 070 millions d’euros pour les 36,4% du capital est financé par une OCEANE de 600 millions d’euros émise le 25 juillet 2019 et par une obligation de 500 millions d’euros émise le 11 septembre 2019. Grâce aux conditions financières très attractives de ces deux émissions obligataires, cette acquisition a été financée à un taux globalement négatif pour Worldline.

Grâce à une gestion efficace du processus de finalisation de cette acquisition, le processus social avec les partenaires sociaux a pu être mené à terme et les autorisations réglementaires aux Pays-Bas ont été reçues plus tôt que prévu, permettant une finalisation de la transaction en avance sur le planning initial.

Eric Heurtaux, Directeur Financier de Worldline a déclaré : “Je suis heureux d’annoncer aujourd’hui la finalisation de l’acquisition des intérêts minoritaires dans equensWorldline, qui a été réalisée encore plus rapidement qu’initialement envisagé lors de l’annonce de cette transaction.

Tirant profit d’une bonne situation de marché, Worldline a pu bénéficier d’excellentes conditions pour financer cette acquisition, et en particulier d’un coût de financement négatif. Ceci me permet de confirmer la relution à deux chiffres attendue sur notre résultat par action dès 2020.

Enfin, la détention d’equensWorldline à 100% nous donne la possibilité de construire de nouveaux partenariats stratégiques, notamment dans notre activité de processing, et élargit ainsi nos options de structuration de fusion-acquisitions. Après la déconsolidation du groupe Atos suite à la distribution survenue plus tôt cette année, Worldline dispose désormais d’une flexibilité stratégique maximale pour poursuivre l’exécution de sa vision et de son ambition de consolidation.”

Next Finance , 2 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés