WeLink lève 1,5 millions d’Euros et confirme son leadership européen dans la mise en relation en ligne

WeLink, l’éditeur de plateformes de mise en relations professionnelles a financé courant 2019 une levée de 1,5 M Euros auprès de Takara Capital et de Business Angels. La croissance étant très soutenue, Welink prépare déjà une levée en serie A.

Les co-fondateurs Charles Passereau et Kevin Goncalves font ce constat simple : “Beaucoup de professions libérales et indépendantes n’ont pas la chance d’avoir trouvé leur “Doctolib” et n’ont pas encore la solution pour trouver leurs clients sur Internet.”

Depuis son lancement fin 2018, WeLink est devenu un éditeur de plateformes avec une des plus fortes croissance du marché. Elle enregistre une augmentation de ses revenus mensuels supérieure à 20% m/m, WeLink couvre déjà plus de 8 pays et propose 2 “verticales” (Experts Comptables et Artisans du Bâtiment).

Welink apporte la solution à une équation jusque là impossible : démultiplier des plateformes spécialisées par métier tout en augmentant la qualité de la visibilité et celle du “‘business” généré. C’est le fruit de nombreuses années d’expériences de création de plateformes similaires comme monavocat.fr et moncourtier.fr. qui ont amené les fondateurs à trouver la solution pour industrialiser le modèle. La recette est gagnante puisqu’après la première plateforme “Le Guide des Experts comptables", “Le Guide du Bâtiment” lancé il y a six mois est déjà présent dans 4 pays et rencontre un succès immédiat.

Avec ces levées de fonds, WeLink va continuer à accompagner la transformation digitale des professions libérales et des indépendants notamment en :

  • consolidant les nouveaux marchés ouverts en Europe,
  • ouvrant son offre à 6 nouvelles verticales en trois ans,
  • se fixant comme objectif de compter 80 000 abonnés en 2023.

“Toute nouvelle aventure digitale commence avec une plateforme. Nous avons lancé notre premier produit fin 2018 et avons rapidement trouvé les moyens de “cracker” le modèle de mise en relation et de l’industrialiser. Ces levées de fonds vont permettre de développer des outils de visibilité et de vente dont les professions libérales et indépendants ont besoin pour se transformer : Prise de rendez vous, consultation en ligne, référencement global, lead management…” précise Charles Passereau, co-fondateur et CEO de WeLink.

“Nous avons été focus sur la construction en ne se basant pas uniquement sur une marque à fort potentiel, mais aussi en bâtissant sur des fondations commerciales et financières solides. Avec nos indicateurs économiques de profitabilité en place, notre business est voué à une expansion stratégique majeure à travers de nouveaux produits, services et territoires” ajoute Kevin Goncalves, co-fondateur et COO de WeLink.

Next Finance , 30 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés