›  News 

Vatel Capital lance le GFI Vatel

Vatel Capital, société de gestion indépendante spécialisée dans l’investissement dans les PME cotées et non cotées, annonce la création d’un Groupement Forestier d’Investissement, qui constitue un actif tangible très demandé par les investisseurs

Vatel Capital dispose d’une solide expérience en matière de gestion forestière avec plus de 2000 ha exploités en France, qui étaient jusque-là logés dans deux véhicules d’investissement : une Foncière Forestière et un GFF. Né de la transformation du GFF, le GFI Vatel possède déjà̀ cinq massifs forestiers à son actif, répartis sur différentes régions (Bretagne, Bourgogne, Auvergne, Meuse, Savoie), composés de plusieurs essences (chênes, hêtres, douglas, sapins, épicéas de Sitka) avec des degrés de maturité́ divers. Il est d’ores et déjà investi à plus de 80 % de son actif.

Le GFI constitue aujourd’hui une classe d’actif très demandée par les investisseurs alors même que l’offre disponible sur le maché est assez réduite. Il s’agit d’un investissement tangible offrant une valorisation régulière, un régime fiscal avantageux, tout en étant déconnecté́des marchés financiers.

Les revenus de l’exploitation d’une forêt proviennent principalement de la vente de bois coupé issu de la croissance biologique naturelle des forêts et destiné aux filières traditionnelles. Le GFI VATEL a vocation à gérer des massifs forestiers aux maturités complémentaires, générant ainsi du chiffre d’affaires sur plusieurs années.

Le groupement forestier GFI Vatel permet de bénéficier de 3 avantages fiscaux en contrepartie d’un risque de perte de capital et d’une durée de blocage de 6 ans minimum :

  • Une réduction de 25% de l’impôt sur le revenu dans la limite de 50.000 euros pour une personne seule et de 100.000 euros pour un couple
  • Une exonération à 100% de l’assiette IFI lorsque le contribuable détient moins de 10% du capital et des droits de vote dans le GFI et sous réserve que ce dernier ait une activité opérationnelle
  • Un abattement de 75% des droits de transmission sans limite de montant, calculé sur le pourcentage d’actif du GFI réellement investi en forêts, et sous condition de la production du certificat « Monichon » délivré par le Directeur de la DDT attestant la gestion durable des massifs forestiers détenus par le GFI et cela pour une durée de 30 ans

Next Finance , 24 novembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Le Secours Catholique lance le contrat d’assurance-vie Kaori.vie ainsi qu’une association d’épargnants

Le Secours Catholique-Caritas France annonce le lancement de Kaori, première association d’épargnants responsables et solidaires créée à l’initiative d’une association d’intérêt général, et de son contrat d’assurance-vie engagé (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés