Tridek-One lève 16 millions d’euros pour développer des immunothérapies anti-checkpoint first-in-class

Ce tour de table a été mené par Pureos Bioventures avec l’appui de nouveaux investisseurs et des soutiens historiques. Les fonds permettront en premier lieu d’identifier les candidats-médicaments à développer, de mener les études précliniques réglementaires et de consolider la structure de la société...

Tridek-One accueille également Laurence de Schoulepnikoff au poste de CEO et Erik van den Berg au poste de Chairman

Tridek-One SAS, start-up de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’agonistes du CD31 afin de restaurer l’équilibre immunitaire, annonce aujourd’hui avoir levé 16 millions d’euros lors d’un tour de table mené par le suisse Pureos BioVentures. Cette opération s’effectue aux côtés des nouveaux entrants Bpifrance, à travers son fonds InnoBio2, et Bioqube Ventures (Belgique), avec la participation des investisseurs historiques AdBio partners et Advent Life Sciences. Les fonds permettront en premier lieu d’identifier des candidats-médicaments à développer contre des maladies auto-immunes, de mener les études précliniques règlementaires et de structurer la société. En 2019, Tridek-One avait levé 3 millions d’euros lors d’un premier tour de table auprès d’AdBio partners (France) et Advent Life Sciences (Royaume-Uni).

Fondée en 2018 par le Dr Giuseppina Caligiuri et le Pr Antonino Nicoletti, chercheurs au sein de l‘unité INSERM 1148 (Paris), avec le soutien d’AdBio partners comme investisseur historique, Tridek-One développe une approche agoniste du CD31 destinée à moduler l’activation immunitaire pour le traitement de maladies auto-immunes.

Tridek-One a également nommé Laurence de Schoulepnikoff au poste de CEO, à compter du 1er juillet 2022. Experte de l’industrie pharmaceutique et des biotechs, Laurence de Schoulepnikoff bénéficie d’une vaste expérience des transactions et des activités de R&D dans le domaine des sciences de la vie. Elle a travaillé pour des start-ups de biotechnologie financées par des sociétés de capital-risque et pour des sociétés privées de taille intermédiaire, ainsi que pour des multinationales. Avant de rejoindre Tridek-One, elle a été directrice du développement des affaires et directrice des opérations chez AMAL Therapeutics, une société suisse de biotechnologie spécialisée dans les vaccins thérapeutiques en oncologie. AMAL a été acquise en 2019 par Boehringer Ingelheim. Chez Tridek-One, Mme de Schoulepnikoff sera en charge de la stratégie et du développement, ainsi que de la consolidation de la structure de la société.

« Je suis ravie de rejoindre Tridek-One et reconnaissante de cette opportunité de diriger la société, à l’orée d’une période stratégique où nous prévoyons d’atteindre plusieurs étapes précliniques majeures et de construire une biotech de premier plan pour le traitement des maladies auto-immunes », déclare Laurence de Schoulepnikoff, CEO de Tridek-One.

Suite à ce tour de table, Klaus Breiner de Pureos Bioventures et Benoit Barteau de Bpifrance rejoignent le conseil d’administration de la société, tout comme Erik van den Berg, PDG d’AM-Pharma, qui en devient le chairman indépendant.

« C’est pour moi un plaisir de rejoindre Tridek-One en tant que chairman, alors que la société se renforce avec une équipe expérimentée et avec le soutien d’un syndicat d’investisseurs internationaux qui a choisi de faire confiance aux décennies de recherches menées par l’équipe du Dr Giuseppina Caligiuri et du Pr Antonino Nicoletti », ajoute Erik van den Berg.

« Il existe encore un important besoin médical non satisfait dans de nombreuses maladies auto-immunes. L’approche agoniste des récepteurs inhibiteurs du système immunitaire, comme le CD31, pourrait rééquilibrer le système immunitaire sans effet immunosuppresseur systémique. Nous sommes ravis de développer ce concept avec Tridek-One et de les accompagner dans leurs étapes de recherche et précliniques », explique Klaus Breiner, directeur associé chez Pureos Bioventures.

« AdBio partners a été investisseur-fondateur de Tridek-One en 2018, nous avons ensuite été rejoints par Advent Life Sciences. Nous sommes ravis d’accueillir de nouveaux investisseurs qui croient fermement en l’innovation de rupture de Tridek-One. Cela confirme notre choix initial en tant qu’entrepreneur-investisseur », déclare Alain Huriez, président d’AdBio partners.

« Être accompagnés par des investisseurs qui croient au projet de Tridek-One est une opportunité fantastique. Cela va nous permettre d’accélérer notre travail d’identification et de développement d’agonistes de point de contrôle immunitaire first-in-class capables de contrôler les maladies inflammatoires graves », concluent le Dr Giuseppina Caligiuri et le Pr Antonino Nicoletti, fondateurs scientifiques de Tridek-One.

Next Finance , 18 septembre

tags

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés