Total finalise l’acquisition de la participation d’Anadarko dans Mozambique LNG

Total annonce la finalisation de l’acquisition de la participation de 26,5 % (opérateur) que détenait Anadarko dans le projet Mozambique LNG, pour un montant de 3,9 milliards de dollars.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Cette acquisition intervient après l’accord conclu le 3 mai 2019 avec Occidental en vue d’acquérir les actifs d’Anadarko en Afrique (Mozambique, Algérie, Ghana et Afrique du Sud) et la signature de l’accord définitif d’achat et de vente le 3 août 2019. Cette première transaction fait suite à la réception des approbations requises par les autorités compétentes et les partenaires.

« Mozambique LNG est un actif unique qui s’intègre parfaitement à notre stratégie et renforce notre position dans le gaz naturel liquéfié », a déclaré Patrick Pouyanné, Présidentdirecteur général de Total. « En tant que nouvel opérateur, nous sommes résolument engagés dans le projet Mozambique LNG et nous allons mettre à contribution le meilleur de nos capacités humaines, techniques, marketing et financières pour mener à bien son exécution. Bien entendu, Total travaillera sur les bases solides déjà établies par l’opérateur précédent et ses partenaires, afin de mettre en œuvre ce projet dans l’intérêt de tous les acteurs concernés, y compris le gouvernement et la population du Mozambique. »

Mozambique LNG est le premier développement à terre d’une usine de gaz naturel liquéfié (GNL) dans le pays. Le projet comprend le développement des champs Golfinho et Atum situés dans l’Offshore Area 1 et la construction de deux trains de liquéfaction d’une capacité totale de 12,9 millions de tonnes par an (Mt/a). L’Area 1 contient plus de 60 Tcf de ressources de gaz, dont 18 Tcf seront valorisés grâce aux deux premiers trains de GNL.

Prise le 18 juin 2019, la décision finale d’investissement (FID) de Mozambique LNG prévoit un démarrage du projet en 2024. Près de 90 % de la production de Mozambique LNG est d’ores et déjà commercialisée dans le cadre de contrats à long terme à destination de clients en Asie et en Europe. En outre, une partie du gaz sera destinée au marché intérieur afin de contribuer au développement économique du pays.

Total, opérateur, détient une participation de 26,5 % dans le projet Mozambique LNG aux côtés de ENH Rovuma Área Um, S.A. (15 %), Mitsui E&P Mozambique Area1 Ltd. (20 %), ONGC Videsh Ltd. (10 %), Beas Rovuma Energy Mozambique Limited (10 %), BPRL Ventures Mozambique B.V. (10 %), et PTTEP Mozambique Area 1 Limited (8.5 %).

Les opérations de finalisation des transactions concernant les actifs d’Anadarko dans les autres pays (Algérie, Ghana, Afrique du Sud) sont toujours en cours.

Total, 2e plus grand acteur privé du GNL au monde :

Total est le deuxième plus grand acteur privé de GNL au monde, avec un portefeuille global de près de 40 Mt/a à l’horizon 2020 et une part de marché mondiale de l’ordre de 10 %. Avec 22 Mt de GNL vendues en 2018, le groupe bénéficie de positions solides et diversifiées tout au long de la chaîne de valeur du GNL. Grâce à ses participations dans des usines de liquéfaction au Qatar, au Nigeria, en Russie, en Norvège, à Oman, en Égypte, aux Émirats Arabes Unis, aux États-Unis, en Australie ou encore en Angola, le Groupe commercialise du GNL sur l’ensemble des marchés mondiaux.

Next Finance , 2 octobre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés