›  News 

Swiss Re Capital Markets structure et place la première obligation catastrophe paramétrique pour couvrir le risque de défaillance hypothécaire lié à des séismes

Swiss Re Capital Markets a clôturé avec succès une transaction de 225 millions de dollars américains d’emprunts à taux variable (série 2020-1) émise par Sierra Ltd. au nom du fonds MSR Opportunity Fund géré par Bayview.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Cette transaction correspond à la première obligation catastrophe émise, en vertu de la règle 144A du Securities Act, avec un déclencheur paramétrique conçu pour couvrir le risque de défaillance hypothécaire provoqué par des tremblements de terre en Californie, en Oregon, à Washington et en Caroline du Sud. Swiss Re Capital Markets a agi en tant que seul agent structurant et co-teneur de livre.

Cette opération novatrice comportait deux catégories d’emprunts à taux variable émis par Sierra Ltd., un véhicule ad hoc incorporé aux Bermudes. Dans ce cadre, Bayview a conclu un contrat avec Sierra Ltd, qui fournit une protection paramétrique par occurrence contre les tremblements de terre, sachant que les titres émis courent sur trois ans et offrent une protection basées sur les données fournies par l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS).

A propos de cette émission, Jean-Louis Monnier, responsable de Retro & ILS Structuring chez Alternative Capital Partners de Swiss Re, a déclaré : « Nous sommes fiers d’avoir collaboré avec Bayview pour structurer et placer la première obligation catastrophe paramétrique conçue pour protéger contre les défaillances hypothécaires causées par les tremblements de terre. Les solutions paramétriques permettent d’accélérer le processus de déclaration de sinistre, tout en offrant une plus grande transparence aux investisseurs. Cette transaction historique souligne le potentiel des marchés des capitaux pour aider à réduire l’écart de couverture et ainsi renforcer la résilience contre les risques non assurés prévalant sur les marchés hypothécaires américains. »

Les emprunts de Sierra Ltd. ont été vendus conformément à la règle 144A du Securities Act de 1933 prévalant aux États-Unis n’ont pas été enregistrés en vertu du Securities Act ou des lois sur les valeurs mobilières des États ; ils ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis qu’en vertu d’une exemption ou d’une transaction non soumise aux exigences d’enregistrement de la Securities Act et des lois sur les valeurs mobilières des États applicables.

Next Finance , 16 janvier

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés