Stoik lève 3,8 millions d’euros

Moins d’un an après sa création, Stoïk réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros auprès d’investisseurs de premier plan dont Alven, Anthemis Group et Kima Ventures ainsi que de business angels tels que Raphaël Vullierme (fondateur de Luko), Emmanuel Schalit (CEO de Dashlane), ou encore Henry Kravis (co-fondateur de KKR).

Stoïk, première cyber-insurtech associant couverture d’assurance et logiciel de sécurité contre les cyberattaques, annonce une levée de fonds de 3,8 millions d’euros

Stoïk entend libérer les dirigeants de PME de leur sentiment de vulnérabilité face au risque cyber en proposant la première offre simple et abordable qui associe un produit d’assurance contre les cyberattaques, et un logiciel de sécurité pour surveiller l’infrastructure des entreprises en continu.

Grâce à cette levée de fonds, l’entreprise souhaite notamment renforcer ses équipes techniques pour continuer de développer l’offre la plus aboutie de l’assurance cyber.

Une double expertise : cybersécurité et assurance

Stoïk est né fin 2020 d’un étonnement : comment les dirigeants européens peuvent-ils être encore à ce point démunis et impuissants face à un risque aussi dévastateur que les cyberattaques ?

Les enjeux de cybersécurité font en effet désormais partie du quotidien des entreprises avec la numérisation des processus et l’explosion de la data et du cloud.

La menace ne cesse de croître et toutes les entreprises peuvent désormais être touchées par des attaques informatiques de plus en plus sophistiquées. Si les grandes entreprises redoublent de vigilance, beaucoup de dirigeants de PME ont encore du mal à mesurer leur vulnérabilité.

Moins sensibilisées et moins protégées, les PME représentent une cible de choix pour les cybercriminels. Or, les attaques peuvent avoir de lourdes conséquences pour les entreprises et entacher leur image et leur réputation.

C’est ainsi qu’en 2020, le nombre d’organismes publics ou privés touchés par des ransomwares a explosé : l’Anssi a pu mesurer une augmentation de 255 % des signalements.

Faute de temps, de moyens financiers et de compétences techniques en interne, les dirigeants ne savent souvent pas comment faire leurs premiers pas pour se prémunir d’un tel risque.

Les outils de sécurité existent, mais ils sont complexes et coûteux.

Des produits d’assurance existent, mais ils sont rares, difficiles à souscrire et très restrictifs.

Pour répondre à ces enjeux Stoïk, start-up portée par quatre associés Jules Veyrat, Alexandre Andreini, Nicolas Sayer et Philippe Mangematin, a développé une solution complète qui associe :

  • Un nouveau produit d’assurance cybersécurité créé en partenariat avec de grands noms de l’assurance dont Acheel
  • Un logiciel de sécurité pour surveiller l’infrastructure des entreprises en temps réel

L’objectif : permettre aux dirigeants de comprendre et maîtriser leur exposition au risque en leur apportant une réponse d’experts.

“Être victime d’une cyber-attaque est le risque le plus redouté par les entreprises françaises en 2021. Avec Stoïk, nous nous sommes donnés comme mission d’offrir une cyber-assurance complète, efficace et abordable pour permettre aux dirigeants de se concentrer sur leur cœur de métier, les libérant ainsi d’une énième charge mentale”, déclare Jules Veyrat, CEO et co-fondateur de Stoïk.

“Grâce à cette première levée de fonds, nous souhaitons étoffer nos équipes pour devenir la référence de la cyber assurance en Europe“, précise-t-il.

Pour Thomas Cuvelier, Partner chez Alven : “Alors que les attaques cyber se multiplient, seulement 5% des entreprises en Europe sont actuellement assurées contre ces risques. L’offre combinée de produits d’assurance et de protection logicielle nous apparaît être une excellente réponse aux besoins des dirigeants de PME, avec un potentiel marché très important. Cette offre globale, novatrice et la vision des co-fondateurs nous ont convaincu de les accompagner pour leur première levée".

Pour Yann Ranchere, Partner chez Anthemis Group : “Stoïk apporte un véritable vent de fraîcheur sur le marché de la cyberassurance en France et en Europe. Son positionnement unique sur le marché européen, une start-up spécialisée en cyberassurance et en cybersécurité, est un atout considérable pour faire face aux risques qui touchent les entreprises. Nous sommes donc ravis d’accompagner Stoïk pour son premier tour de table”.

Libérer les dirigeants de PME de leur sentiment de vulnérabilité face aux risques cyber

Stoïk a pour ambition de changer l’avis des dirigeants de PME sur l’assurance cybersécurité en proposant la seule offre intégrée sur le marché associant logiciel de protection et produits d’assurance pour un meilleur contrôle des risques. Stoïk a mis au point un outil gratuit de scan et de monitoring des installations informatiques des entreprises qui permet de moduler ensuite le prix de la couverture assurantielle en fonction du risque d’attaque.

L’accompagnement que propose Stoïk couvre toutes les étapes de la mise en œuvre d’une stratégie de cybersécurité :

  • Sensibiliser les entreprises à l’importance de la sécurité de leur système informatique pour leur viabilité
  • Prévenir les attaques en amont en aidant ses clients à identifier leurs points de vulnérabilité, à mesurer leur niveau de sécurité globale et à durcir leurs systèmes afin de garantir la continuité de l’activité en cas d’attaque.
  • Proposer un service d’accompagnement d’urgence en cas d’attaque
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés