SEMrush lève 40 millions de dollars pour apporter des solutions de veille concurrentielle et d’analyse de données à plus de 2 millions de spécialistes en marketing digital

Greycroft, e.ventures, Siguler Guff et d’autres grands investisseurs financent la croissance de SEMrush

SEMrush, la plateforme leader en veille concurrentielle et en solution complète dédiée aux professionnels du marketing digital, a annoncé aujourd’hui qu’elle venait de lever un total de 40 millions de dollars, investis par Greycroft, Siguler Guff et e.ventures.

SEMrush est une référence internationale pour tous les marketeurs digitaux qui cherchent à améliorer leur connaissance, leur analyse et leur évaluation. Elle est utilisée par des marques réputées dont Booking.com, eBay, ou encore BNP Paribas. « Dans ce monde de plus en plus connecté, de nombreuses entreprises gagnent ou perdent du fait de leur stratégie marketing, et en particulier de leur stratégie digitale » a déclaré Oleg Shchegolev, PDG et co-fondateur de SEMrush. « En 2017, les dépenses publicitaires web ont finalement dépassé celles des publicités TV. Alors que la concurrence s’intensifie au sein du marketing digital, SEMrush continue d’accompagner les marketeurs du monde entier à élaborer et mettre en œuvre des stratégies marketing gagnantes ».

« SEMrush s’est affirmé en tant que leader mondial des logiciels de marketing digital ; c’est une solution incontournable pour quasiment toutes les entreprises compétitives » a déclaré Dylan Paerce, associé de Greycroft. « Avec son expertise de niveau international, nous sommes persuadés que SEMrush peut devenir la prochaine grande plateforme technologique ».

Les financements permettront à SEMrush de développer ses capacités de Machine Learning en matière de connaissance du marché et d’étendre sa base de données propriétaire. Cette base concerne plus de 125 pays, alimentée par de nombreux indicateurs et de multiples sources de données. Ces données exhaustives incluent les données du Search Engine Marketing (SEM) - notamment l’un des plus importants index de backlinks au monde-, des statistiques de performances des réseaux sociaux et des mentions de marque.

Le logiciel SEMrush combine et analyse ces éléments pour fournir aux utilisateurs des informations exploitables. Ce qui leur permet de répondre à des questions complexes telles que : « comment mon taux de chargement ou de rebond peut-il influencer mon classement dans les moteurs de recherche ? », « Quels backlinks peuvent être toxiques pour mon site ? », ou encore « quel titre dois-je choisir pour optimiser mon article ? ».

SEMrush sera aussi étendu à de nouvelles plateformes telles qu’Amazon et Baidu, dont les stratégies de marketing digital sont vitales. Ces financements permettront, de plus, de réaliser des acquisitions stratégiques, d’étoffer l’équipe de direction de SEMrush et de soutenir son expertise technique de pointe.

« Le plus important à mes yeux, c’est la data. Je soutiens différentes initiatives et activités commerciales, les outils capables de m’apporter des insights pertinents sont donc pour moi indispensables », explique Nick Wildson, Search Product Owner chez Vodaphone. « Pour mesurer l’impact de ces initiatives, le reporting est incontournable. SEMrush est justement une solution puissante qui répond exactement à ce besoin ».

SEMrush, dont le siège social est aux États-Unis, double quasiment son chiffre d’affaires chaque année depuis sa création en 2008, tout en confirmant sa rentabilité. La société collabore avec 7 des 10 plus importants annonceurs adwords, et avec plus de 25 % des entreprises appartenant au classement Fortune 500 ; elle leur offre des perspectives stratégiques en matière de SEM et de réseaux sociaux, de campagnes digitales RP et de marketing digital. Elle a considérablement développé sa palette de produits au cours des 2 dernières années, a récemment été consacrée meilleure suite logicielle SEO aux États-Unis, et a remporté les European Search Awards 2017.

Next Finance , 14 mai

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés