SEMIA et WiSEED lancent la saison 2 de leur outil de financement à destination des start-up santé

Outil de financement innovant au service des projets Biotech, Medtech et e-Santé, le WiClub Santé a permis de collecter l’an dernier près de 1.1M€ qui ont été investis dans le capital de cinq start-up. Forts de ce succès, SEMIA et WiSEED lancent la saison 2 du WiClub Santé avec trois nouvelles start-up sélectionnées.

SEMIA, premier incubateur de France dans le secteur de la santé, a lancé en 2021 un Club deal d’investissement en partenariat avec la plateforme de financement participatif WiSEED. Outil de financement innovant au service des projets Biotech, Medtech et e-Santé, le WiClub Santé a permis de collecter l’an dernier près de 1.1M€ qui ont été investis dans le capital de cinq start-up. Forts de ce succès, SEMIA et WiSEED lancent la saison 2 du WiClub Santé avec trois nouvelles start-up sélectionnées.

Un outil d’investissement participatif innovant pour les start-up santé

Le WiClub Santé s’adresse aux investisseurs de la plateforme de financement participatif WiSEED. Grâce à une unique souscription (à partir de 1000€), les investisseurs accèdent à une sélection de 3 à 5 start-up santé accompagnées par SEMIA, soumises au comité d’engagement de WiSEED et auditées par ses analystes. Ce modèle d’investissement unique en Europe permet de répartir le risque sur les différentes start-up sélectionnées. De plus, les investissements sont éligibles aux mécanismes de réduction d’IR (25% [1]) et de défiscalisation en apport-cession.

« Ce partenariat répond à nos trois engagements stratégiques, en tant qu’acteur pionnier et leader du crowdfunding en France. Le premier est de nous positionner en priorité sur les secteurs à impact, ici, celui des biotechnologies et de la healthtech. Le second est d’innover au bénéfice de nos wiseeders : avec les club-deal, tel que le Wiclub Santé, nous leur permettons d’investir dans des sociétés innovantes et à fort potentiel tout en maitrisant leur exposition au risque, grâce à un outil de diversification. Le troisième est d’accompagner les entrepreneurs et innovateurs, en alliant nos compétences d’investisseur avec l’expertise sectorielle très fine de Semia. » Mathilde ICLANZAN, Directrice Générale de WiSEED.

Près de 1.1M€ collectés dans le WiClub Santé #1

Le WiClub Santé #1 a permis de réunir près de 1.1M€ et d’investir au capital de cinq start-up à fort potentiel : Braintale, Dianosic, Fibermetrix, Qaelon Medical et Spartha Medical.

Le WiClub Santé leur permettra d’atteindre les étapes requises et attendues en vue de la Série A dans les 18-24 mois. Parmi elles, Spartha Medical, lauréate du concours européen très sélectif EIC Accelerator, a déjà annoncé une levée de fonds de 1.4 millions d’Euros en décembre dernier.

« Le premier WiClub Santé a permis aux WISEEDers d’investir simultanément dans un premier portefeuille de 5 start-up prometteuses dans les verticales de la Biotech, Medtech ou santé digitale, ce qui constitue un produit unique sur le marché européen et limite, par le nombre et par les domaines de la santé adressés, les risques de l’investissement.

Avec ce financement, toutes ont pu déclencher et bénéficier d’effets de leviers non-dilutifs conséquents, voire d’attirer d’autres investisseurs, ce qui était la première promesse de ce club deal.

Ces ressources financières leur permettront d’accélérer dès maintenant leur développement et d’atteindre plus rapidement le niveau de maturité requis pour une série A et ainsi d’optimiser les chances de sortie positive.

La seconde édition du WiClub Santé sera dans la continuité de la première et nous permettra de proposer aux WISEEDers 3 nouvelles start-up à fort potentiel dans une première phase de collecte, parmi les 60 de notre portefeuille. », souligne Guillaume Vetter-Genoud, Directeur du pôle santé/deeptech chez SEMIA.

Trois start-up sélectionnées pour la première tranche du WiClub Santé #2

La première tranche d’investissement du WiClub Santé #2 a démarré le 16 février et durera jusqu’à début juillet. Trois start-up ont été pré-sélectionnées par SEMIA :

BiPer Therapeutics - BiPER Therapeutics a pour mission de développer des candidats médicaments First-In-Class pour traiter les patients atteints de cancers. La start-up est propriétaire d’un portefeuille de molécules issues de travaux académiques par l’INCA, l’Académie de Médecine, MATWIN et ayant obtenu l’eAward SANOFI. BiPER Therapeutics a démontré in vivo que ses deux premières molécules poussent de manière originale et unique les cellules cancéreuses à la mort cellulaire stoppant ainsi la croissance tumorale. Leur premier candidat entre en clinique à horizon 18 mois dans les cancers gastrointestinaux et le deuxième à horizon deux ans dans le melanome. BiPER Therapeutics vise à accélérer le développement de son portefeuille de candidats pour disposer des premières preuves de tolérabilité et d’efficacité.

BrightSens Diagnostics - BrightSens Diagnostics développe une nouvelle génération de kits de dépistage, de diagnostic et de suivi des patients, simples, rapides et économiques avec comme priorité des applications en oncologie et virologie. Son innovation, brevetée, est issue de la recherche académique CNRS/Université de Strasbourg, soutenue par 2 European Research Council et lauréate iLab 2021. Elle se base sur les propriétés, uniques (brillance, sensibilité), de ses nanoparticules fluorescentes qui permettent la détection directe des acides nucléiques, sans amplification enzymatique par PCR. BrightSens Diagnostics fait partie de la sélection du magazine Challenges des 100 start-up où investir en 2022.

Fizimed - Fizimed développe des solutions pour la santé des femmes. Les fuites urinaires touchent 1 femme sur 10. Emy, le dispositif médical connecté à son application mobile permet de renforcer son périnée à domicile. Emy est validée cliniquement et est vendue en Europe, Asie, Etats-Unis en partenariat avec Essity et Pierre Fabre. Lauréat d’I-Lab 2018 et 3 fois lauréat des programmes européens BridgeHead, Fizimed développe des solutions pour la santé des femmes.

La deuxième tranche d’investissement se déroulera de septembre à décembre avec 2 à 3 nouvelles start-up.

Next Finance , 8 avril

Notes

[1] Peut varier selon la fiscalité en vigueur à la date du versement des fonds

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés