PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Ce financement, qui comprend 13,9 millions d’euros en capitaux propres et 6,1 millions d’euros de subventions, va permettre de financer l’essai clinique de phase I/II avec PDC*lung01 dans le cancer du poumon

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, annonce aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Deux ans et demi après son dernier tour de table en juillet 2017, PDC*line Pharma a attiré de nouveaux investisseurs, avec une levée en capitaux de 13,9 millions d’euros. La société reçoit également 6,1 millions d’euros en prêts et subsides de la région wallonne, qui soutient l’entreprise depuis qu’elle y a installé ses activités en 2016.

PDC*line Pharma accueille cinq nouveaux investisseurs : Korean Investment Partners, un fonds sud-coréen leader de plusieurs milliards de dollars, Shinhan-Cognitive Start-up Fund et UTC 2019 BIOVENTUREFUND, deux autres fonds sud-coréens, ainsi que deux fonds belges, SRIW, la Société Régionale d’Investissement de Wallonie, et Sambrinvest, le fonds d’investissement de Charleroi. Ils rejoignent les investisseurs historiques de la société : SFPI-FPIM, la Société Fédérale de Participations et d’Investissement, Noshaq Group (ex-Meusinvest), la Financière Spin-off Luxembourgeoise/INVESTSUD Group et un groupe international de business angels et d’entrepreneurs de renom.

« Nous sommes ravis de la confiance que nous accordent nos investisseurs et de l’opportunité qui nous est donnée de boucler ce tour de table », déclare Eric Halioua, président et directeur général de PDC*line Pharma. « L’avantage compétitif de notre plateforme vaccinale en immunothérapie anticancéreuse et les avancées majeures que nous avons réalisées ces trois dernières années, dont la signature d’un important contrat de licence avec LG-Chem en Asie et le démarrage de notre essai de phase I/II en France et en Belgique dans le cancer du poumon non à petites cellules, ont été des facteurs clés dans la décision des investisseurs. »

L’essai de phase I/II (PDC-LUNG-101) a pour objectif d’évaluer l’innocuité, la tolérabilité, l’immunogénicité et l’activité clinique préliminaire du candidat-médicament PDC*lung01 en monothérapie ou en association avec le traitement anti-PD-1 dans le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC). Un total de 66 patients évaluables, atteints de CPNPC et positifs à HLA-A*02:01, devrait rejoindre l’essai via trois centres cliniques en Belgique et six sites en France. PDC*lung01 comporte des cellules présentatrices d’antigènes de la lignée PDC*line chargées en peptides restreints HLA-A2 dérivés de six antigènes tumoraux partagés.

Selon François Fontaine, conseiller principal de PDC*line Pharma chez SFPI-FPIM, « la plateforme de vaccins contre le cancer de PDC*line Pharma est à la fois très innovante et répond à un important besoin médical non satisfait. Elle a également un impact sociétal majeur pour la région de Liège, pour la Belgique et au-delà. Nous sommes ravis du soutien renouvelé de la région wallonne et de ce nouveau financement par les investisseurs historiques et entrants. »

« Conformément à notre stratégie de soutien aux technologies de rupture, nous sommes très heureux de rejoindre PDC*line Pharma pour l’aider à poursuivre sa mission de traitement des patients atteints de cancer », ajoute Sangwoo Lee, directeur général de Korea Investment Partners. « L’expertise scientifique et managériale de PDC*line Pharma se combine parfaitement en vue de faire progresser les programmes scientifiques et de recherche de la société. »

Next Finance , 28 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés