›  News 

Mirova accélère le déploiement de son programme d’investissement dans la gestion durable des terres au travers de trois nouveaux projets au Brésil, au Maroc et aux Philippines

Mirova investit dans 3 nouveaux projets et consolide le portefeuille de son fonds Land Degradation Neutrality (LDN) dédié à la gestion durable des terres.

Mirova, l’affilié de Natixis Investment Managers dédié à l’investissement durable, investit dans 3 nouveaux projets et consolide le portefeuille de son fonds Land Degradation Neutrality (LDN) dédié à la gestion durable des terres. Ces investissements accompagnent la transition agroécologique nécessaire pour la protection de la nature et du climat.

Le rapport du GIEC sur l’atténuation des changements climatiques paru en avril met l’accent sur le rôle clé des secteurs agricoles et forestiers dans la réduction et l’absorption des émissions CO2, nécessaires pour atteindre la neutralité carbone mondiale. Le rôle majeur de la gestion des terres pour relever les défis de la lutte contre les changements climatiques, mais également de la protection de la nature et de la sécurité alimentaire sera également l’objet de la 15e Conférence des Parties (COP) de la Convention des Nations Unies pour la Lutte contre la Désertification (CNULCD) qui débutera le 9 mai à Abidjan.

La transition agroécologique passe par la mise en place de pratiques durables de gestion des terres, au travers de projets et programmes d’envergure dans les secteurs agricoles et forestiers, nécessitant des investissements de long terme.

Dans ce contexte, Mirova a développé depuis 6 ans une stratégie dédiée à la gestion durable des terres, s’appuyant en particulier sur le potentiel de création de valeur et d’impacts environnementaux et sociaux positifs des chaînes de valeurs agricoles et forestières. Suite à l’annonce du dernier closing du fonds dédié à la gestion durable des terres, à plus de 200 millions de dollars, Mirova dévoile aujourd’hui trois nouveaux investissements représentant plus de 38 millions de dollars d’engagement :

  • Atlas Fruits (Maroc)  : accompagnement du développement d’Atlas Fruits Company pour la mise en place de pratiques durables dans le secteur de la production d’agrumes au Maroc, avec une attention particulière sur la gestion de la ressource en eau. La prise de participation minoritaire du fonds LDN, géré par Mirova, dans la société Atlas Fruits Company permettra notamment l’amélioration des systèmes d’irrigation, la mise en place de systèmes agroforestiers et le développement de l’agriculture de précision dans des vergers existants.
  • Aloe Agroflorestal (Brésil) : partenariat entre Mirova et avec le groupe français SLB pour développer des programmes d’afforestation, ayant notamment recours au biochar. La mise en œuvre d’un premier investissement au Brésil vise la restauration de 2 000 hectares de terres dégradées par des pratiques forestières durables
  • Kennemer Food (Philippines) : accompagnement de la mise en œuvre par Kennemer de pratiques agroforestières durables dans les filières cacao et fruits aux Philippines, en partenariat avec plus de 19 000 producteurs indépendants.

Avec ces nouveaux investissements, le portefeuille du fonds compte désormais 9 projets et programmes mis en œuvre dans 11 pays (Bhoutan, Brésil, Colombie, Ghana, Kenya, Laos, Maroc, Nicaragua, Pérou, Philippines et Sierra Leone) dans des chaînes de valeurs diversifiées (bois, café, cacao, fruits et fruits à coques, etc.).

Le potentiel de création de valeur et d’impact des projets sous-jacents s’appuie sur des meilleurs rendements permis par les pratiques agroécologiques, les primes de certification (bio, commerce équitable, FSC [1], etc.) ainsi que sur des unités de transformation et la génération de crédits carbone [2].

Le Fonds Land Degradation Neutrality [3] est investi à près de 60 % de son encours et cible une finalisation de ses investissements d’ici fin 2022, avec des dossiers en cours d’instruction en Afrique, en Amérique Latine et en Asie.

Mirova est plus que jamais engagé à financer des projets en faveur des Solutions Fondées sur la Nature [4] et développera de nouveaux fonds dans les prochains mois, permettant de poursuivre la transition agroécologique et la croissance d’une classe d’actifs dédiée à la protection et la restauration du capital naturel.

Next Finance , 13 mai

Notes

[1] Forest Stewardship Council® : label international garantissant que les bois utilisés se conforment aux procédures de gestion durable des forêts

[2] Crédit carbone : unité équivalente à une tonne de CO2 évitée ou séquestrée

[3] LAND DEGRADATION NEUTRALITY FUND est une Société en Commandite Spéciale (SCSp) de droit luxembourgeois, fermée à la souscription. Mirova est la société de gestion. Ce fonds n’est pas soumis à l’agrément d’une autorité de tutelle. Risque de perte en capital, risque de flux de transactions, risque opérationnel, risque de liquidité, risque pays, risque de marché, risque juridique et réglementaire, risque de change, risque de contrepartie, risque de projet, risque de valorisation.

[4] Les solutions fondées sur la nature (NbS) sont définies par le Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en tant qu’ « actions visant à protéger, gérer et restaurer durablement les écosystèmes naturels ou modifiés, qui relèvent les défis sociétaux de manière efficace et adaptée, en apportant simultanément des avantages pour le bien-être humain et la biodiversité »

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Le Secours Catholique lance le contrat d’assurance-vie Kaori.vie ainsi qu’une association d’épargnants

Le Secours Catholique-Caritas France annonce le lancement de Kaori, première association d’épargnants responsables et solidaires créée à l’initiative d’une association d’intérêt général, et de son contrat d’assurance-vie engagé (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés