Luko lève 2 M€ pour protéger tous les foyers européens et lance en France son assurance habitation transparente

Luko lève 2 millions d’euros auprès de business angels de renom comme Xavier Niel et d’experts du secteur pour réinventer l’assurance habitation des foyers européens.

2 minutes pour s’assurer, 2h pour être remboursé, 2 jours pour intervenir telle est la promesse de Luko, qui lance aujourd’hui son assurance habitation. Plus qu’une simple assurance digitale, Luko propose un nouveau modèle transparent et vertueux tout en fournissant des dispositifs connectés pour prévenir les sinistres. Luko lève 2 millions d’euros auprès de business angels de renom comme Xavier Niel et d’experts du secteur pour réinventer l’assurance habitation des foyers européens.

18 mois après sa création, la néoassurance Luko annonce une levée de fonds d’un montant de 2 millions d’euros menée par Xavier Niel et Bruno Rousset, fondateur d’April Assurances (1). À leurs côtés, de nombreux experts du secteur s’engagent : Pierre-Yves Durand (ancien directeur marketing d’AXA), Pierre-Olivier Desaulle (ancien CEO europe d’Hiscox), Arnaud le Bihan (fondateur de GEOP Assistance, leader français de la réparation après sinistres), la famille Afflelou ou encore des dirigeants de Leroy Merlin, d’eFounders, et du réassureur SCOR.

Remettre l’assurance au service des assurés.

Raphaël Vuillerme, CEO de Luko explique : “Au cœur du modèle traditionnel de l’assurance, il y a un conflit d’intérêt. Moins un assureur rembourse ses assurés, plus il y gagne. Le principe de Luko est simple, et mise sur le meilleur en chacun d’entre nous pour créer une relation de confiance.”

Les Français sont mécontents de leur assurance (seuls 30% des Français se déclarent satisfaits (2)). S’assurer est vécu comme un mal nécessaire, peu fiable et procédurier quand il s’agit de se faire rembourser. C’est le modèle même de l’assurance qui pénalise ses bénéficiaires. Les cotisations servent de provision sur les futurs risques, permettant d’éventuelles indemnisations. À la fin de l’année, chaque euro que l’assureur n’a pas reversé à ses assurés vient couvrir ses frais de fonctionnement (entre 40 et 45% du total des cotisations) et accroître ses profits, ce qui ne l’encourage pas à verser rapidement une indemnisation lors d’un sinistre. Résultat, les victimes attendent entre 1 et 3 mois pour se faire rembourser, quand indemnisation il y a.

Luko vient rebattre les cartes de l’assurance en proposant un modèle simple, transparent et vertueux : 30% de la cotisation sont prélevés pour gérer les sinistres, les frais de gestion les plus faibles du marché grâce à un modèle 100% digital utilisant l’IA. Les 70% restant sont placés dans un fonds commun servant à dédommager les assurés en cas de sinistre. En fin d’exercice, le solde de cette cagnotte est reversé à une association choisie par l’assuré. Luko n’a donc aucun intérêt financier à ralentir ou empêcher le paiement des indemnisations, ses revenus sont fixes et transparents.

“Les intérêts de Luko et de nos assurés sont alignés, et tout le monde est gagnant. Luko est la première assurance qui ne gagne rien à ne pas rembourser ses clients” résume Benoît Bourdel Co-fondateur et CTO de Luko.

Une IA et des objets connectés pour être bien protégé

C’est en vivant l’expérience d’un départ d’incendie que Raphaël Vullierme et Benoît Bourdel, les deux fondateurs de Luko, ont imaginé une solution pour réduire les risques de sinistres. Entrepreneurs dans l’âme, ils se sont fixé pour mission d’utiliser les dernières avancées du Machine Learning pour protéger les foyers. Ils ont commencé par développer une technologie de prévention des risques en analysant la consommation en électricité et en eau des foyers. C’est en proposant cette technologie aux assureurs qu’ils ont réalisé leur méconnaissance des facteurs déclencheurs des accidents et le fossé d’incompréhension envers leurs assurés.

Basée sur l’intelligence artificielle et trois boîtiers connectés, qui s’installent en deux minutes dans le foyer, la technologie Luko permet de prévenir et de réduire l’impact des sinistres. Cette intelligence analyse les consommations et activités du foyer pour prévenir ou détecter au plus tôt dégâts des eaux, incendies ou intrusion. Depuis son lancement en phase de test en septembre 2017, 1100 foyers ont déjà été équipés en Europe.

Des économies et la sérénité pour ses assurés

“Le marché de l’assurance habitation, qui pèse 90 milliards d’euros, a très peu évolué ces 40 dernières années.” explique Pierre-Yves Durand, investisseur de Luko et ancien directeur Marketing d’Axa. “La majorité des innovations a consisté à mettre en ligne les contrats d’assurance, sans modifier en profondeur les produits proposés ni chercher à protéger proactivement les assurés. J’ai tout de suite été convaincu par la vision et la capacité d’exécution de cette équipe, qui change radicalement le modèle de l’assurance et protège de manière concrète et active ses assurés.”

Repartant d’une feuille blanche, Raphaël et Benoît ont conçu une assurance simple, transparente et équitable, qui ose protéger avant d’assurer.

Pour réinventer l’assurance du XXIe, les fondateurs se sont entourés d’une équipe de spécialistes : actuaires, data scientists, ingénieurs hardware, professionnels du service client et de l’assistance… Grâce à cette équipe expérimentée et une IA de pointe, deux minutes suffisent pour souscrire à l’assurance en ligne. Avec une économie moyenne de 15% par rapport aux acteurs traditionnels pour un appartement de 50 m², Luko offre un service premium à ses assurés. Le processus de remboursement est simplifié et accessible. Le client peut filmer le dommage en lieu de déclaration de sinistre, et pour la majorité des cas, être remboursé en moins de deux heures. L’IA simplifie les démarches mais ne remplace pas l’humain. La startup est d’ores et déjà présente dans toute la France à travers un réseau d’experts et d’artisans et dépêche un serrurier sur place en moins de 2 heures ou un réparateur en moins de 48h.

Associée aux plus grands réassureurs Européens, Luko est désormais disponible sur getluko.com pour tous les appartements français, et le sera dans les prochains mois au Royaume-Uni et en Allemagne.

Next Finance , 31 mai

P.-S.

(1) Investissement via leur holding d’investissement Kima Venture pour Xavier Niel et Evolem pour Bruno Rousset.

(2) Ipsos 2016 - baromètre européen de la satisfaction client

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés