›  News 

Lombard Odier Investment Managers lance quatre stratégies « TargetNetZero » et souligne les failles des approches actuelles de la décarbonisation

Les stratégies mondiales et européennes d’actions et de revenu fixe s’appuient sur une méthodologie prospective ainsi qu’une expertise exclusive en matière de carbone pour décarboniser les portefeuilles et cibler les opportunités d’investissement qui tirent profit de la transition vers le « zéro émission nette »

Lombard Odier Investment Managers (« LOIM ») annonce aujourd’hui le lancement de quatre stratégies « TargetNetZero ». Les stratégies d’actions et obligataires – tant mondiales qu’européennes – permettent de décarboniser les portefeuilles et de contribuer à accélérer la transition vers une économie plus durable, tout en cherchant à offrir des rendements solides aux investisseurs.

Alignées sur l’Accord de Paris dès leur lancement, avec une hausse implicite de la température ne dépassant pas 2 °C, les stratégies accéléreront progressivement le rythme de décarbonisation de leurs composantes dans l’optique de viser le zéro émission nette d’ici à 2050, conformément à l’objectif plus ambitieux de l’Accord de Paris pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C.

La gamme de stratégies TargetNetZero permet aux investisseurs de s’exposer à des portefeuilles diversifiés qui suivent un processus d’investissement différencié et profondément intégré. Ce processus ne se limite pas à une comparaison basique des empreintes carbone, mais prend également en compte les trajectoires d’émission des entreprises tous Scopes confondus, ainsi que leur exposition aux pressions internes, sectorielles et réglementaires susceptibles d’accélérer davantage la transition climatique. Ces informations uniques et prospectives nous permettent de réévaluer l’exposition aux risques et aux opportunités liés au carbone et de procéder à des ajustements du portefeuille afin d’améliorer progressivement l’alignement sur la transition vers une économie mue par le « zéro émission nette ».

Hubert Keller, Managing Director du Groupe Lombard Odier s’exprime : « Chez Lombard Odier, nous pensons que les investisseurs doivent reconsidérer leur approche du “zéro émission nette”. Bien que l’industrie financière ait commencé à saisir l’urgence de la décarbonisation, de nombreuses solutions disponibles sur le marché sont simplistes, ne répondent pas suffisamment au problème et (dans certains cas) augmentent considérablement les risques et les biais au sein des portefeuilles. »
« L’empreinte carbone ne nous donne pas à elle seule un panorama exhaustif des risques climatiques d’un portefeuille. Nous pensons que la gestion d’un portefeuille diversifié, qui identifie les entreprises sur la voie de la décarbonisation, indépendamment de leur secteur, contribuera à accélérer la transition vers le “zéro émission nette” et à offrir des rendements intéressants aux investisseurs. »
« Chez LOIM, nous continuons à développer et à approfondir notre expertise en matière de carbone, afin d’être à même d’évaluer pleinement l’exposition des entreprises au carbone et les trajectoires qu’elles suivent sur la voie de la transition, à mesure qu’elles progressent dans l’atteinte des objectifs du “zéro émission nette”. Nous avons mis au point un processus de décarbonisation en quatre étapes, qui ajoute une perspective plus prospective et nuancée concernant la transition climatique et constitue la pierre angulaire de notre nouvelle gamme de stratégies TargetNetZero. »

Christopher Kaminker, Head of Sustainable Investment Research, Strategy and Stewardship, poursuit : « Le top départ de la course vers le “zéro émission nette” a été lancé, avec près de 80 % de l’économie mondiale désormais soumise à un objectif de “zéro émission nette”, une accélération spectaculaire par rapport aux 16 % de l’année dernière. Des ambitions politiques accrues devraient suivre dans les mois à venir, sans compter que de puissantes forces économiques et de marché créent et détruisent actuellement de la valeur sur les marchés. Signataires de l’initiative Net Zero Asset Managers, nous nous engageons à développer de nouvelles solutions qui permettent à nos clients de positionner leur capital de manière à capter la valeur et à couvrir les risques à venir. »

« Nous reconnaissons que, pour atteindre le “zéro émission nette”, nous ne pouvons pas nous contenter d’ignorer les industries dans lesquelles les émissions sont difficiles à réduire. Il nous faut en lieu et place chercher à identifier les acteurs qui s’imposent comme les champions de la transition à venir dans chacun de leurs secteurs respectifs. Pour ce faire, les stratégies doivent être diversifiées et à même de distinguer les leaders des retardataires et de redéployer le capital en conséquence. »

Stratégies d’actions TargetNetZero
Les stratégies TargetNetZero Global Equity et TargetNetZero European Equities sont des stratégies à faible écart de suivi qui, sur la base des composantes des indices MSCI World et MSCI Europe, se positionnent sur les entreprises des secteurs pertinents sur le plan climatique qui s’alignent sur l’Accord de Paris par une décarbonisation rapide. Ces entreprises, qui appartiennent souvent à des secteurs qui rejettent aujourd’hui d’importantes quantités d’émissions, sont souvent considérées à tort comme des retardataires par les investisseurs qui ne tiennent compte que de leur empreinte actuelle, en lieu et place de la trajectoire qu’elles suivent et des objectifs qu’elles ont pu se fixer.
En parallèle, les stratégies s’éloigneront des entreprises de ces mêmes secteurs pertinents sur le plan climatique et à fortes émissions, qui restent mal alignées sur la transition à venir et sont susceptibles de contribuer à des niveaux plus élevés de réchauffement de la planète.

Stratégies obligataires TargetNetZero
Les stratégies TargetNetZero Global Investment Grade Credit et TargetNetZero Euro Investment Grade Credit sont des stratégies de crédit à écart de suivi élevé et taux de rotation faible axées sur les entreprises qui réduisent la quantité d’émissions qu’elles rejettent et qui sont alignées sur l’Accord de Paris. Elles visent un niveau de rendement supérieur à celui de l’indice investment grade, en exploitant les informations issues de la recherche de LOIM en matière de crédit et de durabilité pour déterminer la solvabilité des émetteurs sous-jacents leur permettant de rembourser leur dette.
Les entreprises rejetant aujourd’hui des quantités d’émissions plus importantes qui sont alignées sur une décarbonisation rapide ont un impact significatif sur l’atténuation du changement climatique et représentent un ensemble d’opportunités important dans l’univers de la stratégie, qui capte les entreprises bien exposées aux opportunités liées à la transition climatique, tous secteurs confondus.

Next Finance , 6 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés