Limatech ouvre son capital, pour financer la prochaine génération de batteries aéronautiques

La pépite toulousaine qui révolutionne les batteries de l’aéronautique attire désormais les convoitises des plus grands constructeurs aéronautiques, comme AIRBUS. Pour répondre à la forte demande en batteries lithium qui l’attend sur le marché aéronautique, LIMATECH réalise actuellement une levée de fonds de 2 millions d’euros dont 800 000 euros financés sur la plateforme de crowdfunding FINPLE.

Issue du CEA (Commission à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) et lauréate d’AIRBUS Développement, LIMATECH porte un projet d’ambition mondiale : développer la première batterie lithium européenne répondant aux exigences de l’aérospatial et de la défense (légèreté, sécurité, fiabilité, sûreté de fonctionnement, certification, puissance…).

Une technologie stratégique attendue par les grands donneurs d’ordre de l’aéronautique

En témoigne notamment le prix de l’Innovation aéronautique attribué par AIRBUS à LIMATECH ou encore, sa nomination par le MIT (Massachusetts Institute of Technology) dans le Top 10 des startups les plus innovantes de France (EmTech). Imbrûlables, les batteries LIMATECH sont 3 fois plus légères, ont une durée de vie 2,5 fois supérieure, une communication 4 fois plus précise et sont très sécurisées.

Pourquoi réaliser une levée de fonds ?

« Accéder au marché aéronautique requiert l’obtention d’agréments répondant à de normes très strictes (PART21, ETSO...). LIMATECH souhaite lever 2 millions d’euros, dont 800 000 euros sur Finple pour financer l’accélération de ces agréments, ainsi que l’optimisation de la ligne de production. » déclare Florence Robin, la présidente de LIMATECH.

Une opportunité pour les particuliers de financer le « made in France »

« A l’origine, nous préparions cette levée de fonds uniquement avec des investisseurs traditionnels » raconte Florence Robin. « En parallèle, nous avons reçu de nombreuses sollicitations d’investissement par des particuliers. Nous avons été agréablement surpris par la sensibilité du grand public qui a très vite compris l’apport de nos batteries pour dépolluer le trafic aérien. Il a aussi à cœur de soutenir un projet industriel français.

Enfin, l’idée que le patrimoine de LIMATECH soit aussi détenu par une partie de la société civile mobilisée autour de la transition énergétique et du « Made in France » nous a séduits. Nous avons choisi FINPLE car la plateforme de financement participatif est ancrée dans l’économie réelle et pas seulement dans les logiques financières habituelles. »

Next Finance , 3 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés