›  Opinion 

Les opérations d’inversion ont encore un long, long chemin à parcourir

Le graphique montre que la proportion de pertes récupérées en 2020 varie massivement selon les catégories d’actifs. Là où les actions de croissance ont déjà atteint de nouveaux sommets, les devises des marchés émergents, le pétrole et les actions de valeur ont encore un long chemin à parcourir.

Le graphique montre que la proportion de pertes récupérées en 2020 varie massivement selon les catégories d’actifs. Là où les actions de croissance ont déjà atteint de nouveaux sommets, les devises des marchés émergents, le pétrole et les actions de valeur ont encore un long chemin à parcourir. La bonne nouvelle, c’est que si vous avez raté les deux derniers jours, il vous reste une grande marge de manœuvre pour entrer dans la rotation. Toutefois, malgré les nouvelles positives que nous avons reçues concernant le vaccin Covid-19, il existe toujours un risque que nous ne nous soyons pas encore engagés sur la voie d’une nouvelle normalité, ce qui implique que la rotation n’est pas encore viable.

Jeroen Blokland , 16 novembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés