Les fonds CTA ajustent leur exposition obligataire sur fond de hausse des taux longs US

Les marchés obligataires ont subi des pressions dernièrement, les investisseurs redoutant des politiques monétaires moins conciliantes à l’avenir. En outre, le redressement des cours du pétrole a élevé les anticipations d’inflation, les membres de l’OPEP ainsi que la Russie...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Les marchés obligataires ont subi des pressions dernièrement, les investisseurs redoutant des politiques monétaires moins conciliantes à l’avenir. En outre, le redressement des cours du pétrole a élevé les anticipations d’inflation, les membres de l’OPEP ainsi que la Russie ayant réaffirmé leur volonté de s’accorder sur un gel de la production pétrolière. Dans le même temps, les taux d’inflation ont progressé en septembre, la composante « énergie » devenant moins pénalisante.

Cette tendance à la hausse des rendements obligataires s’est traduite par un ajustement marqué des expositions longues des CTA aux obligations. Selon nos données les plus récentes, les suiveurs de tendances ont même pris une position courte en duration sur le segment obligataire américain. En parallèle, leur exposition longue aux obligations européennes a été sabrée, de 87% de l’actif net à 24% en une seule semaine (du 4 au 11 octobre). Conformément à leur positionnement plus défensif sur les marchés obligataires, les gérants CTA ont relevé leur exposition à l’énergie, délaissant les positions courtes observées il y a quelques semaines pour des positions longues. Il convient toutefois de noter que notre mesure du positionnement des CTA inclut des gérants court terme ayant pour habitude d’ajuster leur positionnement de manière très rapide.

Mi-septembre, nous avions adopté une position neutre sur les CTA (après une longue période de surpondération) en raison du positionnement long de la stratégie sur les marchés obligataires, qui nous semblait trop agressif. Nous avions également exprimé une préférence pour les modèles à court terme. Pour le moment, cette recommandation s’est avérée payante. L’indice Lyxor Long Term CTA a cédé 2% depuis le 20 septembre, tandis que l’indice Lyxor Short Term CTA a perdu 0,6%. Dans le même temps, la détérioration de l’environnement de suivi de tendance s’est poursuivie, d’après l’indice SG Trend. Dans ce contexte, une repondération de la stratégie semble prématurée, mais nous nous tenons prêts à rouvrir des positions.

Concernant les autres stratégies de hedge funds, peu de modifications sont à signaler. La performance s’est révélée neutre dans l’ensemble la semaine dernière, même si les gérants L/S Equity Market Neutral donnent des signes de reprise, en particulier les gérants asiatiques.

Enfin, les flux vers les OPCVM alternatifs se sont maintenus à un rythme soutenu en septembre. Les entrées de capitaux enregistrées par les OPCVM alternatifs ont bondi à 7,5 milliards EUR au 3e trimestre 2016, contre 2,8 milliards EUR au 2e trimestre.

Lyxor Research , Octobre 2016

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Actions américaines : comment investir à ce stade du cycle ?

Avec une collecte record de 15 milliards d’euros à fin août, soit plus de 60% de la collecte totale du marché européen des ETF actions, les actions américaines dominent largement les flux ETF depuis le début de l’année, témoignant de l’intérêt d’investisseurs avides du moindre de (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés