›  News 

Les flux ETF s’accélèrent en Europe en février

La collecte de nouveaux actifs nets sur le marché des ETF européens s’est accélérée en février pour atteindre 13,7 milliards d’euros. Toutes les catégories (actions, obligations, matières premières et smart beta) ont enregistré un mois positif pour la première fois depuis février 2018.

► La collecte de nouveaux actifs nets sur le marché des ETF européens s’est accélérée en février pour atteindre 13,7 milliards d’euros. Toutes les catégories (actions, obligations, matières premières et smart beta) ont enregistré un mois positif pour la première fois depuis février 2018. Les actions ont attiré l’essentiel des flux entrants (8,2 milliards d’euros) sur principalement trois régions : les marchés développés (+2,8 milliards d’euros), les actions mondiales (+3,4 milliards d’euros) et les marchés émergents (+1,9 milliard d’euros). Les actions américaines ont également signé un rebond après deux mois de sorties de capitaux. En revanche, le ralentissement de la croissance économique et l’incertitude politique persistante ont entraîné un quatrième mois consécutif de sorties pour les actions européennes (-417 millions d’euros).

► Les ETF obligataires ont continué à collecter massivement (+5,4 milliards d’euros), portés par les obligations d’entreprises et les emprunts d’État des marchés émergents (+1,8 milliard d’euros et +1,4 milliard d’euros respectivement). La collecte des obligations d’entreprises s’élève déjà à 2,4 milliards d’euros depuis le début de l’année, annulant l’ensemble des sorties de 2018 (-1,6 milliard d’euros) en deux mois seulement. Les flux entrants se sont concentrés exclusivement sur l’Europe, où la BCE s’est trouvée dans l’impossibilité de remonter ses taux directeurs en raison de la morosité actuelle de l’économie et vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle TLTRO à compter de Septembre 2019.

La collecte des stratégies Smart Beta a ralenti, tout en restant positive (+462 millions d’euros), et les matières premières (+200 millions d’euros) ont finalement terminé le mois dans le vert après sept mois consécutifs en territoire négatif.

Focus : renversement de tendance sur les ETF obligataires

► Les flux à destination des obligations d’entreprises « investment grade » se sont envolés en février 2019, en raison d’une tendance plus favorable sur le marché du crédit. Depuis le début de l’année, les flux entrants s’élèvent déjà à 2,4 milliards d’euros, compensant la totalité des flux sortants de 2018 (-1,6 milliard d’euros) en deux mois seulement.

► Le marché européen des obligations d’entreprises concentre tous les facteurs positifs : la BCE s’est trouvée dans l’impossibilité de remonter ses taux directeurs en raison de la morosité actuelle de l’économie et vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle TLTRO à compter de Septembre 2019. En revanche, le marché avait souffert l’année dernière, la banque centrale ayant souhaité mettre fin à son programme d’assouplissement quantitatif et semblait prête à retirer certaines mesures de soutien.

► Les investisseurs reviennent sur ce segment du marché dans l’espoir que le ralentissement de la croissance forcera la BCE à conserver une position accommodante. Cela a déjà eu un impact sur les taux souverains allemands, qui se sont resserrés depuis le début de l’année. En effet, les flux à destination d’obligations d’entreprises en euros semblent être inversement corrélés aux mouvements des taux souverains allemands depuis le lancement des opérations de refinancement à plus long terme de la BCE. Si la BCE continue d’intensifier ses mesures de relance économique, nous nous attendons à ce que les flux positifs en faveur des obligations d’entreprises se maintiennent en 2019.

Marlène Hassine , 18 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés