›  Opinion 

Graphique du jour : Les actions américaines ne surperforment pas

Ce n’est pas croyable, pas vrai ? Les actions américaines atteignent presque chaque jour de nouveaux sommets, les actions technologiques s’envolant dans la stratosphère. Cependant, si nous allons au-delà des indices traditionnels pondérés par la capitalisation tels que l’indice S&P 500, les choses sont bien différentes.

Ce n’est pas croyable, pas vrai ? Les actions américaines atteignent presque chaque jour de nouveaux sommets, les actions technologiques s’envolant dans la stratosphère. Cependant, si nous allons au-delà des indices traditionnels pondérés par la capitalisation tels que l’indice S&P 500, les choses sont bien différentes.

Un bon exemple en est le graphique d’aujourd’hui de Jeffrey Kleintop, responsable de la stratégie d’investissement chez Charles Schwab, qui montre l’indice MSCI All Country World ex USA Index et l’indice S&P 500, tous deux pondérés de la même manière.

Bien que l’écart soit marginal, les actions non américaines surpassent leurs homologues américaines. Cela permet de mettre en perspective la façon traditionnelle d’envisager les performances des marchés boursiers, ainsi que l’importance de l’étendue du marché et peut-être aussi le débat sur l’investissement actif-passif.

Jeroen Blokland , 2 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés