Le fonds NovESS annonce une prise de participation dans l’entreprise de valorisation des déchets lilloise GECCO

Porté par la Banque des Territoires en partenariat avec un club de grands investisseurs institutionnels, le fonds NovESS, dédié au financement de l’Économie Sociale et Solidaire, annonce une prise de participation de 500 000 euros sous la forme d’actions dans l’entreprise de collecte et de valorisation des déchets, GECCO.

Porté par la Banque des Territoires en partenariat avec un club de grands investisseurs institutionnels, le fonds NovESS, dédié au financement de l’Économie Sociale et Solidaire, annonce une prise de participation de 500 000 euros sous la forme d’actions dans l’entreprise de collecte et de valorisation des déchets, GECCO. Ce financement s’inscrit dans un tour de table de 1,1 million d’euros aux côtés d’« Engie Rassembleurs d’Energies » et de Lita.co.

GECCO, entreprise sociale et solidaire intervient auprès de 2 000 établissements des Hauts-de-France, principalement des restaurateurs et déchèteries, pour collecter, recycler et valoriser leurs déchets, notamment des huiles et graisses alimentaires (HAU). Depuis sa création en 2007, l’entreprise a permis d’éviter 20 000 tonnes de CO2.

Cette levée de fonds va permettre à GECCO d’accélérer le développement de ses activités autour du recyclage et de la valorisation des déchets, à travers notamment l’installation d’un nouveau site de production à Avelin (proche de l’agglomération lilloise) pour stocker et traiter de plus gros volumes sur l’activité de collecte et de tri des HAU, et développer une nouvelle activité, la fabrication de biodiesel.

« Notre philosophie est de rendre concrète une économie au service de l’homme et de l’environnement, créatrice d’emplois et de richesses sur les territoires. GECCO, c’est aussi un laboratoire de recherche scientifique qui développe des écoproduits issus des déchets collectés en appliquant les principes de l’éco-conception. Nous sommes ravis de cette levée de fonds qui va nous aider à faire grandir notre projet et à développer les activités de revalorisation des déchets, en particulier la fabrication de biodiesel », déclare Michel Millares, Président de GECCO.

« Agréé ESUS, GECCO, acteur historique depuis 2007 dans les Hauts-de-France, a un impact local et environnemental significatif. L’entreprise possède une expertise solide sur son cœur de métier ainsi qu’une dimension innovation et R&D importante. Cet investissement va lui permettre de se positionner plus en aval de sa chaîne de valeur (filière biodiesel) tout en continuant à mailler le territoire, une stratégie pertinente et nécessaire sur le plan économique », déclare Christophe Deconinck, gérant du fonds NovESS.

Next Finance , 2 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés