Le Lavoir Moderne annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros pour transformer le marché du pressing

Les projets de l’entreprise liés à la levée de fonds concernent notamment le recrutement d’une trentaine de collaborateurs supplémentaires, en passant ainsi de 50 employés à 80, d’ici fin 2018. Le Lavoir Moderne prévoit également l’ouverture d’une deuxième unité de production...

Le marché du pressing en France n’a pas évolué depuis des décennies et son modèle économique repose toujours sur de petites entités de production. Avec près de 600 pressings uniquement à Paris, la capitale compte autant de mini-usines polluantes qui déversent régulièrement des produits chimiques dans les canalisations. Avec l’arrivée du Lavoir Moderne, entreprise parisienne lancée en 2014, ce modèle économique obsolète change pour la première fois. Plus écologique et économiquement plus raisonnable, cette start-up remplace les petites entités du centre-ville par de grands Lavoirs situés hors agglomération.

Dans le cadre de son développement, le Lavoir Moderne annonce aujourd’hui une levée de fonds de 3 millions d’euros.

Le Lavoir Moderne met fin à un modèle économiquement obsolète et trop cher

Le Lavoir Moderne révolutionne le marché du pressing qui a peu évolué depuis sa création, étant composé essentiellement de petites entités traitant les vêtements sur place. Ce service peu industrialisé donc plus long et plus cher, se voit aujourd’hui concurrencé par un business modèle financièrement plus accessible mais surtout qui suit le rythme des consommateurs.

Le Lavoir Moderne propose le traitement de tout type de linge avec une livraison à domicile en 30 minutes, dans tout Paris et sa petite couronne. Tout cela en un simple clic via une application mobile gratuite. Un service disponible entre 10 et 22 heures tous les jours : une vraie révolution par rapport aux pressings qui ferment traditionnellement à 19 heures. Ainsi, le pressing qui était jusqu’à aujourd’hui un service de luxe, devient accessible à tous avec des tarifs extrêmement bas : 4 euros pour un kilo de linge, ou encore 1,50 euros pour une chemise (contre 4 euros en moyenne), livrés directement aux portes des Parisiens.

La robotique et l’intelligence artificielle au service d’un nouveau type de service à domicile

En industrialisant toute la chaine opérationnelle de traitement du linge (nettoyage, séchage, repassage et livraison), le Lavoir Moderne a pu proposer des tarifs jusqu’à quatre fois moins chers que ceux d’un pressing traditionnel. La start-up parisienne ne fait appel à aucun prestataire et maitrise toutes les étapes du service proposé.

Le Lavoir Moderne a créé un modèle industriel basé sur la robotique, l’intelligence artificielle et la traçabilité (puces RFID). Pour illustrer l’efficacité et la rapidité du service rendues possibles grâce à la robotisation, les fondateurs comparent les performances d’un Lavoir avec un pressing traditionnel ou avec le fait de le faire soi-même à domicile : 100 chemises repassées par heure contre 10 à 12 dans un pressing ou encore jusqu’à cinq fois moins d’eau et de produits de nettoyage consommés qu’à domicile pour un même kilo de linge.

Une levée de fonds de 3 millions d’euros pour un développement encore plus rapide et des tarifs encore plus bas

Aujourd’hui, le Lavoir Moderne annonce une levée de fonds de 3 millions d’euros, une première tranche sur les 11 millions prévus en 2018. Ce tour de table a été réalisé auprès de certains membres du comité stratégiques du Lavoir Moderne : Denis Duverne (Président du Directoire d’Axa), Axel Plasse (Directeur de la Stratégie Moteur de Renault-Nissan) ainsi qu’auprès de Centuria Capital et Industry Capital.

Les projets de l’entreprise liés à la levée de fonds concernent notamment le recrutement d’une trentaine de collaborateurs supplémentaires, en passant ainsi de 50 employés à 80, d’ici fin 2018. Le Lavoir Moderne prévoit également l’ouverture d’une deuxième unité de production de 2 000m2 dans le Val d’Oise (95) en attendant une giga-factory de 10 000m2 dans la même région en juin 2019. Cette deuxième usine permettra au Lavoir Moderne de proposer un service encore moins cher et desservir la banlieue parisienne, avant de se développer dans les plus grandes capitales européennes.

Next Finance , 3 mai

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés