Le Groupe ATF annonce le rachat de la société belge Ecubel

Avec cette acquisition, le spécialiste du rachat et du réemploi de matériels informatiques étend sa présence en Belgique et entame sa stratégie de développement en Europe.

Le Groupe ATF, acteur majeur de l’économie sociale, solidaire et circulaire, annonce aujourd’hui le rachat d’Ecubel Computer Trading, leader sur le marché du matériel IT de seconde main en Belgique. Cette acquisition est la quatrième opération de croissance externe du groupe qui avait racheté, en 2013, le site e-commerce Laptopservice.fr (vente en ligne de matériels informatiques reconditionnés), en 2015, la société Bis Repetita (rachat et réemploi de matériels IT) et, en 2017, la société TradeDiscount (site de vente en ligne de matériels informatiques de seconde main).

Le rachat de la société Bis Repetita avait permis au Groupe ATF, basé en région parisienne, d’étendre sa présence en région Occitanie. Les rachats des sociétés Laptopservice.fr et TradeDiscount répondaient à une volonté du groupe de renforcer sa stratégie e-commerce. Cette nouvelle acquisition permet à ATF de franchir une nouvelle étape dans sa stratégie de croissance, en développant ses activités à l’international.

Créée en 1985 l’entreprise Ecubel est spécialisée dans le rachat de parcs informatiques auprès des entreprises en vue de leur réemploi. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros en 2020. Le Groupe ATF conservera l’ensemble des effectifs d’Ecubel et le CEO, Wim Teerlinck, deviendra pour sa part directeur du développement international du Groupe ATF.

« Nous nous réjouissons d’accueillir les équipes d’Ecubel au sein du Groupe ATF avec qui nous allons pouvoir travailler au déploiement de l’ensemble de nos services vers les pays nordiques. Ecubel bénéficiera de l’appui de notre réseau grands comptes pour accélérer son développement en Belgique et en Europe du Nord », déclare Sylvain Couthier, président du Groupe ATF.

« Le Groupe ATF propose une offre de services complets qui réponde aux objectifs RSE des entreprises, de diminution de leur impact environnemental tout en favorisant l’emploi de personnes en situation de handicap, et qui s’inscrit dans une logique de continuité pour Ecubel. En outre, le marché de la seconde main est particulièrement dynamique et j’ai hâte de travailler aux côtés du Groupe ATF pour renforcer notre présence en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Allemagne ainsi que dans tous les pays nordiques », complète Wim Teerlinck, CEO Ecubel et directeur du développement international du Groupe ATF.

Une expertise et des valeurs communes avec le Groupe ATF

Spécialiste du rachat et du réemploi de parcs informatiques, Ecubel traite 30 000 équipements informatiques par an, qui viennent s’ajouter aux 300 000 matériels IT traités par le Groupe ATF.

« Le réemploi, le désassemblage et le recyclage de matériels informatiques sont au cœur de l’activité du Groupe ATF et d’Ecubel. Ils sont des leviers efficaces pour réduire la production de déchets et les prélèvements sur les ressources », explique Sylvain Couthier, président du Groupe ATF.

Le traitement des parcs informatiques en vue de leur réemploi permet aux entreprises de répondre à leurs obligations légales et d’augmenter leur impact environnemental, social et sociétal :

  • Traitement des déchets électriques et électroniques dans le respect de la directive européenne D3E (déchets d’équipements électriques et électroniques), qui vise à favoriser le réemploi du matériel informatique ;
  • Effacement des données dans le respect du RGPD, dans les ateliers de production du Groupe ATF ou sur les sites des entreprises, voire destruction des disques durs conforme au RGPD ;
  • Recours à la sous-traitance auprès des entreprises adaptées qui est une modalité d’acquittement de l’OETH, en plus de pérenniser des emplois solidaires ;
  • Valorisation de l’impact RSE dans les rapports de performance extra-financière, grâce à la mise à disposition d’indicateurs prêts à l’emploi.

Favoriser l’employabilité de personnes éloignées de l’emploi et notamment en situation de handicap, en Europe

Actuellement, Ecubel n’emploie pas de personne en situation de handicap mais elle bénéficiera du savoir-faire du Groupe ATF, qui compte 40 % de travailleurs en situation de handicap, dans l’ingénierie RH et la conception d’outils de production adaptés à ces emplois. L’objectif est de développer une approche fondée sur l’économie circulaire et solidaire dans toutes les entités du groupe, en France et à l’international. Sylvain Couthier commente : « Lors de l’acquisition de la société Bis Repetita en 2015 et de TradeDiscount en 2017, les sociétés ne comptaient aucun travailleur en situation de handicap. Aujourd’hui elles en emploient respectivement 15 % et 13 %. Nous souhaitons développer le même modèle avec Ecubel et ainsi soutenir les initiatives pour développer l’emploi de personnes handicapées. »

Wim Teerlinck, CEO d’Ecubel et nouveau directeur du développement international du Groupe ATF ajoute : « Je suis heureux de rejoindre le Groupe ATF dont nous partageons les valeurs fondées sur l’économie solidaire et circulaire. Nous avons hâte de pouvoir travailler ensemble à développer une économie non seulement plus vertueuse pour l’environnement mais aussi plus inclusive pour les personnes éloignées de l’emploi, et en particulier en situation de handicap. »

Next Finance , 25 novembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés