›  News 

Lancement de la première norme ESG pour les produits structurés le « DSP Label »

Ce label global s’applique sur toute la chaîne de valeurs : depuis l’émetteur du produit jusqu’au reporting, en passant par le structureur, les sous-jacents du produit (fonds, indices ou titres), la valorisation, etc. Il permet d’évaluer le niveau de durabilité des produits structurés...

Feefty et Quantalys, lancent le DSP Label (Durable Structured Product Label) un label ESG sur les produits structurés.

Pourquoi ce label ?

Afin d’apporter une plus grande lisibilité aux conseillers financiers, gérants privés, assureurs, banques et plateformes de distribution, soucieux d’offrir à la fois de la performance et également du sens et de la transparence à leurs investissements. Ce label global s’applique sur toute la chaîne de valeurs : depuis l’émetteur du produit jusqu’au reporting, en passant par le structureur, les sous-jacents du produit (fonds, indices ou titres), la valorisation, etc. Il permet d’évaluer le niveau de durabilité des produits structurés et de répondre au souci d’harmonisation des différentes initiatives individuelles en gestion structurée afin de bénéficier d’un standard de Place.

Cette norme garantit aux investisseurs l’intégration de critères ESG dans la composition de ces produits et répond à un réel besoin.

« Nous sommes ravis de lancer ce label avec Quantalys. En effet, la demande de produits ESG est de plus en plus forte et pouvoir aller plus loin dans l’analyse des produits afin d’offrir une grille de lecture plus simple était important. L’association entre Quantalys, fournisseur de données indépendant, qui a une totale granularité sur les sous-jacents et sur la partie ESG et Feefty, qui gère la partie technique et analyse du produit structuré était une évidence », confie Guillaume Dumans, co-fondateur de Feefty.

« Pour notre industrie en 2021, l’ESG a capté 2 euros sur 3 de la collecte nette. Cela représente déjà 30% des actifs sous gestion en Europe. Quantalys a très tôt entrepris une classification et collecte de nombreux indicateurs ESG afin d’aider les investisseurs à sélectionner les produits adaptés dans ce domaine. Nous avions pu constater un paradoxe : à la fois une forte demande d’informations de la part des investisseurs et distributeurs et également un déficit d’indicateurs ESG simples et clairs sur les produits structurés. Nous sommes donc fiers de contribuer au développement de ce standard au côté de Feefty. Nous sommes persuadés que ce label sera amené à se développer en Europe », déclare Jean François Bay, Directeur général de Quantalys.

Une vraie complémentarité

Quantalys analyse tous les fonds, indices et valeurs proposés comme sous-jacents dans les produits structurés avec une analyse objective et indépendante. Feefty analyse de son côté en toute transparence la composition, la complexité, les frais de ces produits mais aussi la transparence qu’adopte l’émetteur et l’accessibilité à toutes les informations liées à ces produits (post-vente et accès à l’information).

« Nous avons décidé d’aller au-delà de l’évaluation des sous-jacents au regard de leur approche ESG et d’intégrer aussi les éléments de structuration et de la valorisation du produit. Nous accordons une grande importance aux éléments de frais, de reporting et d’accès aux informations concernant tous les produits, pour plus de transparence » expliquent les deux acteurs. expliquent les deux acteurs.

Une notation normalisée et indépendante à chaque étape

La méthodologie choisie consiste en une surpondération des phases de conception du produit avec un minimum d’admissibilité pour les notations DSP les plus élevées. Chaque pilier est noté de 1 à 3 :

  • Emetteur : Notation financière et extra-financière (Moodys, Fitch, S&P) de la société émettrice
  • Structuration : Frais, mécanismes, note ESG du structureur
  • Sous-jacent : Méthodologie propriétaire Quantalys sur les fonds, ETF, indices, titres et paniers
  • Valorisation : Valorisation auprès de la contrepartie et contreparties indépendantes
  • Reporting et outils digitaux : Disponibilité des VLs, documentation financière et extra-financière sur le produit et les sous-jacents…

Chacune de ces catégories est pondérée selon son impact sur la transparence, la bonne compréhension et le suivi du produit.

Next Finance , 20 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Le Secours Catholique lance le contrat d’assurance-vie Kaori.vie ainsi qu’une association d’épargnants

Le Secours Catholique-Caritas France annonce le lancement de Kaori, première association d’épargnants responsables et solidaires créée à l’initiative d’une association d’intérêt général, et de son contrat d’assurance-vie engagé (...)

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés