La start-up normande GreenBig lève 6 millions d’€ pour intensifier sa R&D, accélérer la production française et le déploiement de ses b:bot

GreenBig, start up française créée en décembre 2017 par Benoît Paget (Président), Fabien Rimé (Directeur Industriel/R&D) et Baptiste Danezan, (Responsable Digital) annonce une levée de fonds de 6 millions d’€...

GreenBig, start up française créée en décembre 2017 par Benoît Paget (Président), Fabien Rimé (Directeur Industriel/R&D) et Baptiste Danezan, (Responsable Digital) annonce une levée de fonds de 6 millions d’€ auprès de ses actionnaires historiques, parmi lesquels Normandie Participations et Crédit Agricole Innove En Normandie (CA’in) qui renouvellent ainsi leur confiance dans le projet. Ils sont rejoints par 3 nouveaux investisseurs aux profils diversifiés et complémentaires que sont Colam Impact, Groupe Stard et Normandie Seine Participations.

La mission que s’est fixée GreenBig est de développer des solutions innovantes qui répondent aux enjeux de l’économie circulaire. La première cause sur laquelle l’entreprise s’est concentrée est la collecte et le recyclage des 17 milliards de bouteilles plastique que nous consommons en France tous les ans. Avec b:bot, fabriquée en Normandie et pour laquelle ont déjà été déposé trois brevets. GreenBig développe ainsi une solution totalement disruptive dédiée à l’économie circulaire de la bouteille plastique PET en circuit court, qui repose sur un modèle vertueux aussi bien écologiquement qu’économiquement, autofinancé grâce à la revente du plastique recyclé.

b:bot associe une machine innovante « made in France » qui transforme immédiatement la bouteille en paillettes de PET triées par couleurs, à une interface interactive et un écosystème digital qui réinvente totalement la consigne pour la rendre incitative et solidaire.

La technologie de transformation en paillettes et le tri par couleur de la bouteille immédiatement sur le lieu de collecte permet de diviser par 25 le volume et réduit donc drastiquement la manutention,

les transports, et donc, les coûts et la pollution associées.

La fabrication immédiate d’une paillette triée permet d’optimiser la boucle de recyclage et de mieux valoriser la matière recyclée.

L’écosystème digital et interactif permet de mieux promouvoir le geste de tri auprès des citoyens en le couplant à une incitation, un jeu ou et don et en la rendant plus pédagogique pour mieux expliquer comment la bouteille est recyclée.

La machine b:bot, dont la production est assurée par plusieurs partenaires et sous-traitants normands, et qui est assemblée dans l’usine Toshiba Tec située sur la zone d’activités Eurochannel de Dieppe, ont récemment représenté la Normandie à l’Élysée lors de la Grande Exposition du Fabriqué en France (qui présentait 126 produits sélectionnés parmi 3800 conçus et réalisés sur le territoire national).

Avec cette levée de fonds, Greenbig entend accélérer le déploiement partout en France de ses b :bot pour faire passer son parc de 150 machines aujourd’hui à 1500 fin 2022, tout en continuant à investir en R&D pour améliorer la machine, développer un format dit « XXL » extérieur, et lancer une application mobile dédiée à la dématérialisation de l’incitation.

« Nous recevons de plus en plus de demandes de sites qui veulent s’équiper de notre b:bot car elle répond à une vraie attente des consommateurs. Par ailleurs la demande en PET recyclé de la part des embouteilleurs est croissante. Même si nous avons déjà collecté et recyclé plus de 5 millions de bouteilles, soit plus de 150 tonnes de PET, nous voulons multiplier par 100 ces volumes dans les 2 ans. Une bouteille, quand elle est recyclée, d’une part ne finit pas dans la nature, et d’autre devient une ressource puisqu’elle se substitute au pétrole. C’est donc un enjeu écologique et une course contre la montre pour limiter notre pollution plastique à très court terme. Toute l’équipe de GreenBig est heureuse et fière que nos actionnaires et nouveaux investisseurs s’associent à cette cause pour nous donner les moyens de nos ambitions. » souligne Benoît Paget, Président de GreenBig.

A l’occasion de cette levée de fonds, sous l’impulsion des nouveaux investisseurs et des dirigeants, la société se dote, en plus de son comité stratégique, d’un comité Impact, qui vise à accompagner la société dans le suivi et l’amélioration continue de ses impacts avec le but à terme de faire de GreenBig une entreprise à mission.

L’entreprise GreenBig a été pour cette levée accompagnée par les cabinets BerryLaw (Delphine Bariani et Nawel Bacha).

Next Finance , 26 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés