La start-up française Freemens est rachetée par l’américain ION Energy

ION Energy, société basée aux Etats-Unis avec une forte présence en Inde, précurseur dans la construction de systèmes de stockage d’énergie et d’infrastructure pour véhicules électriques, annonce aujourd’hui l’acquisition de Freemens SAS, société française spécialiste de la gestion des batteries au lithium.

Dans le cadre de cette transaction, l’ensemble de l’équipe technique et commerciale de Freemens rejoindra l’équipe principale d’ION, tout en restant dans les locaux situés près de Grenoble (38).

Freemens, start-up de 6 personnes, conçoit et fournit des systèmes et solutions de gestion de batterie haut de gamme. Suite à ce rapprochement, Alexandre Collet, co-fondateur et Président de Freemens, rejoint officiellement ION Energy en tant que co-fondateur de l’entreprise américaine et vice-président de l’ingénierie.

Après l’obtention de son diplôme d’ingénieur à Grenoble INP - Ense3, Alexandre Collet participe pendant deux ans avec Jean-Christophe Crébier, chercheur au Laboratoire de Génie Electrique de Grenoble (G2ELAB Grenoble INP / CNRS), à l’élaboration d’architecture d’électronique de puissance novatrice visant à réduire le vieillissement des cellules au lithium. Les innovations résultant de ces travaux ont conduit à la création de Freemens en 2011.

Bénéficiant du soutien d’investisseurs bienveillants dès la fondation avec la participation à l’amorçage d’INPG Entreprise SA dirigée par M.Henri-Marc Michaud en 2012, puis Pertinence Invest en 2013, Freemens a pu étoffer de manière continue son portefeuille de technologies matérielles et logicielles à forte valeur ajoutée. En 2015, l’investissement de l’entreprise Maatel a également permis d’insuffler une vision industrielle et rigoureuse à la startup, garantissant la bonne maturation de ses produits commerciaux.

Suite à ce rachat, Freemens renforcera ses efforts auprès de ses clients et partenaires actuels dont Airbus Safran, Tyva Energie, CarWatt, NTN SNR et plus de vingt autres. L’objectif pour 2018 sera d’accélérer la croissance à l’international tout en maintenant le cap sur le développement de l’innovation.

"L’acquisition de Freemens reflète la croissance et la vision d’ION Energy. Dans un marché de plus en plus encombré, le savoir-faire inégalé de Freemens en matière de gestion des batteries a permis à ION Energy de faire un bond en avant dans la conception de systèmes de stockage d’énergie fiables, performants et sans compromis. Je suis extrêmement heureux d’accueillir Alexandre et Freemens dans notre aventure" explique Akhil Aryan, co-fondateur et PDG d’ION Energy.

"Il est clair que les batteries seront au cœur de la transition énergétique. Lorsque Akhil m’a parlé pour la première fois de la vision de ION Energy, cela m’a rappelé pourquoi nous avions commencé Freemens à l’origine. Alors que de nombreuses entreprises et startups se positionnent pour proposer des systèmes toujours plus performants, il est important de renforcer ses capacités techniques pour répondre aux attentes les plus exigeantes. Le partenariat avec ION Energy nous donne les moyens nécessaires pour répondre à un marché beaucoup plus étendu et nous permettra d’augmenter notre capacité à servir les clients actuels. Ensemble, nous allons développer des technologies de rupture qui bousculeront les marchés des véhicules électriques et du stockage d’énergie. Avec l’équipe de Freemens à bord, ION Energy se place parmi les meilleurs du secteur " analyse Alexandre Collet, co-fondateur et VP d’Engg d’ION Energy (ancien PDG de Freemens SAS).

Next Finance , 6 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés