La climate-tech Sweetch Energy lève 6 millions d’euros afin de déployer à grande échelle sa technologie innovante dans le domaine de l’énergie osmotique

Sweetch Energy, la climate-tech spécialiste de l’énergie osmotique, annonce aujourd’hui la clôture de son financement pré-Série B d’un montant de 6M€.

Sweetch Energy, la climate-tech spécialiste de l’énergie osmotique, annonce aujourd’hui la clôture de son financement pré-Série B d’un montant de 6 millions d’euros. Le tour de table a été mené par ses partenaires industriels, EDF Hydro – la direction hydraulique du groupe EDF, leader européen de l’hydroélectricité – et CNR – premier producteur d’électricité 100% renouvelable en France et concessionnaire du fleuve Rhône dont les actionnaires sont ENGIE, la CDC et 183 collectivités territoriales. Les investisseurs historiques de la société – Go Capital, Demeter Investment Managers et Future Positive Capital – ont également participé à l’opération. Les fonds levés soutiendront le déploiement à grande échelle en France et à l’international de la technologie INOD® développée par Sweetch Energy.

Pour Nicolas Heuzé, directeur général de Sweetch Energy : "Ces nouveaux investisseurs industriels de renom, ainsi que nos investisseurs historiques, partagent notre ambition d’accélérer la transition énergétique en exploitant une nouvelle source d’énergie propre qui permet de répondre à la forte croissance de la demande mondiale d’électricité. Avec ce nouveau financement, Sweetch Energy continue de se donner les moyens financiers nécessaires à la commercialisation rapide de l’énergie osmotique, rendue possible grâce à un niveau de compétitivité jamais atteint jusqu’à ce jour. En fournissant à grande échelle une électricité permanente et non émettrice de CO2, nous répondons à deux enjeux mondiaux majeurs : la lutte contre le changement climatique et le soutien à la souveraineté énergétique".

Emmanuelle Verger-Chabot, directrice d’EDF Hydro, précise à cette occasion : « EDF Hydro et Sweetch Energy ont démarré il y a quelques semaines un travail d’identification des sites sur lesquels pourraient être implantées des stations osmotiques à échelle industrielle en France métropolitaine et d’outre-mer. En se positionnant très en amont dans la constitution d’une filière osmotique en France, EDF Hydro entend mettre en œuvre toute l’expertise de son ingénierie au service du déploiement de cette technologie de production novatrice, décarbonée et respectueuse de l’environnement. »

Laurence Borie-Bancel, Présidente du Directoire de CNR, souligne : « Premier partenaire industriel de Sweetch Energy, nous sommes très heureux et fiers aujourd’hui d’accélérer le déploiement à grande échelle de leur technologie INOD® avec ce partenariat financier. L’installation prochaine d’un premier démonstrateur sur le delta du Rhône sur lequel nous travaillons depuis quelques mois avec les équipes de Sweetch Energy est le point de départ de la création d’une filière industrielle française de production d’électricité osmotique prometteuse qui a vocation à s’étendre à l’international. »

Cette année, Sweetch Energy a annoncé plusieurs partenariats industriels, dont :

  • le partenariat avec CNR permettant de valider la technologie INOD® sur un site pilote en 2023 et d’exploiter à terme le potentiel d’énergie osmotique du delta du Rhône en France, estimé à près de 4 TWh/an ;
  • le partenariat avec EDF Hydro ayant pour but d’accélérer le déploiement de l’énergie osmotique en France et à l’international.

L’énergie osmotique est générée par la différence de salinité entre l’eau douce des rivières et l’eau de mer lorsqu’elles se rencontrent. Elle a pour avantage de n’être pas sujette aux conditions météorologiques et de produire une électricité décarbonée, 100% naturelle, renouvelable et massivement disponible sur toute la planète. Chaque année, près de 30 000 TWh d’énergie osmotique - soit une capacité supérieure à la demande mondiale d’électricité - sont libérés par les deltas et estuaires à l´échelle du globe.

La technologie INOD® de Sweetch Energy repose sur une nouvelle génération de membranes à l’échelle nanométrique spécialement conçues pour exploiter l’énergie osmotique. Associées à des systèmes d’électrodes exclusifs, ces membranes combinent une haute sélectivité ionique et un transport ionique élevé pour atteindre des performances inégalées. Elles sont par ailleurs fabriquées avec des matériaux bio-sourcés respectueux de l’environnement.

redaction , 20 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés