›  News 

La BRI s’interroge sur les risques de bulle dans la finance verte

Dans son dernier rapport trimestriel publié le 20 septembre 2021, la Banque des règlements internationaux (BRI) met en garde les investisseurs face à l’envolée des investissements durables...

Sur fond de lutte contre le dérèglement climatique ou les inégalités sociales, le marché de la finance verte suscite depuis plusieurs années un fort engouement de la part des investisseurs. En effet, les produits d’investissements durables, ont plus que jamais le vent en poupe.

Un marché en plein boom

D’après le rapport de la BRI, les encours des investissements dans les actifs labellisés ESG (environnement, social et gouvernance) ont grossi de près d’un tiers entre 2016 et 2020. En incluant uniquement les fonds communs de placement et les ETF, ces actifs sous gestion pèsent aujourd’hui environ 2 000 milliards de dollars dans le monde et ont été multipliés par dix au cours des cinq dernières années.

Evolution des encours mondiaux des fonds ESG et ISR

PNG - 40.5 ko
Source : BRI

Des valorisations tendues

De plus, cette explosion des encours des produits d’investissement verts s’est accompagnée de « signes qui suggèrent que les valorisations des actifs ESG pourraient être tendues », indiquent Sirio Aramonte et Anna Zabai, économistes à la BRI.

Ainsi, si l’on prend l’exemple des entreprises cotées en Bourse sur le secteur des énergies propres, le ratio cours/bénéfice de l’indice S&P Global Clean Energy est actuellement deux fois plus élevé que ceux relatifs aux valeurs de croissance (S&P 500 Grow Index) mais aussi à l’indice S&P 500, et cela même après le reflux enregistré depuis leur pic atteint au mois de janvier 2021, note le rapport de la BRI.

Evolution du ratio cours/bénéfice (PE) depuis 2015

Quid de l’avenir

D’après le rapport de la BRI, le marché de la finance verte rappelle ainsi par certains aspects celui des prêts immobiliers titrisés (MBS) avant l’éclatement de la crise financière de 2008. A ce titre, elle rappelle que dans l’histoire, les investissements qui accompagnent de grands changements économiques et sociaux ont généralement tendance, après une phase d’expansion, à en subir les contrecoups, avec de fortes corrections boursières à la clé, à l’image de l’essor des compagnies de chemin de fer au XIXe siècle ou encore de la bulle internet des années 2000.

RF , 28 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Selim Mehrez annonce la création de Galite Partners

Expert reconnu en ingénierie financière, l’ex-patron du Fixed Income et des dérivés actions de Natixis, précédemment passé par la Société Générale, Goldman Sachs et Morgan Stanley, lance son cabinet de conseil.

© Next Finance 2006 - 2021 - Tous droits réservés