›  News 

L’Unédic a émis un Social Bond de maturité 6 ans pour un montant de 4 milliards d’euros

L’Unédic a lancé avec succès le Vendredi 15 mai 2020, un nouvel emprunt obligataire à 6 ans, un emprunt social de 4 milliards d’euros payant un coupon annuel de 0,100% et arrivant à échéance le 25 novembre 2026.

Les fonds levés par ces obligations sociales seront utilisés par l’Unédic pour mener à bien sa mission de protection et d’accompagnement des travailleurs et pour aider les entreprises à préserver leur emploi, notamment suite à la crise économique et sanitaire.

Les dépenses sociales éligibles sont réparties en deux catégories :

  • Protection socio-économique contre les aléas du marché du travail (licenciements, chômage, baisse d’activité, contrats de travail précaires et formes d’emploi « atypiques » (c’est-à-dire à court terme et à temps partiel)). contrats à durée déterminée)) en assurant la sécurité économique et financière (revenu de remplacement)
  • Accompagner les individus dans leur (ré) insertion professionnelle, notamment en développant leurs compétences et leurs qualifications ou en accompagnant leurs projets entrepreneuriaux ou leurs évolutions de carrière

L’Unédic mettra tout en œuvre pour affecter les fonds aux dépenses éligibles dans un délai maximum de 24 mois. Les fonds non alloués seront gérés par les équipes de gestion de trésorerie d’Unédic conformément aux politiques de de gestion du coussin de liquidité d’Unédic. Dans la mesure où elle peut se diversifier, les équipes de gestion de trésorerie investiront cette liquidité dans des fonds d’investissement responsables.

Un auditeur indépendant vérifiera l’affectation des produits aux dépenses éligibles et la conformité des dépenses avec les critères d’éligibilité chaque année et jusqu’à ce que les fonds aient été entièrement alloués.

Cette émission est le premier social bond émis par l’Unedic. Elle ne bénéficie pas de la garantie explicite de l’État français mais elle a suscité une demande importante sur les marchés des capitaux (jusqu’à 7,75 milliards d’euros).

L’émission a été émise avec un spread final d’OAT 11/26 + 36bps. Géographiquement, les souscriptions ont été bien diversifiées, avec une prédominance des investisseurs français qui ont obtenu 38% des allocations finales. De forts intérêts ont également été reçus d’Asie (12,9%), d’Allemagne / Autriche / Suisse (11,5%), du BeNeLux (10,5%), des pays nordiques (10,5%) et des investisseurs du Moyen-Orient (7,5%).

La transaction a rencontré un très gros appétit des banques (38%), des asset managers (29%) et des banques centrales et institutions supra nationales (27%).

Barclays, BNPP, CACIB, Natixis et SGCIB étaient Bookrunners de cette émission.

Next Finance , 26 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2020 - Tous droits réservés