›  News 

L’ERAFP signe le Tobacco-Free Finance Pledge et finalise son désengagement de l’industrie du tabac

Depuis sa création, l’Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique (ERAFP) déploie une politique d’investissement qui intègre le souci de promouvoir une économie plus soutenable et responsable. C’est donc logiquement que l’ERAFP, ne détenant plus de titres dans l’industrie du tabac, rejoint l’initiative portée par le Tobacco Free Portfolios.

L’ERAFP a signé le Tobacco-Free Finance Pledge de l’organisation internationale Tobacco Free Portfolios qui, depuis 2018, appelle les institutions financières du monde entier à se désinvestir de l’industrie du tabac.

En rejoignant un large groupe d’acteurs des marchés financiers internationaux et de soutiens d’une politique active de désinvestissement du tabac, l’ERAFP s’inscrit dans l’objectif de promotion des normes internationales auquel sa Charte ISR fait référence, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), institution internationale des Nations Unies spécialisée dans la santé, ayant identifié le tabac comme première cause de décès évitable.

« Tobacco Free Portfolios est heureux d’accueillir l’ERAFP en tant que signataire du Tobacco Free Finance Pledge. La santé publique mondiale s’améliore considérablement et le secteur financier est partie prenante de cette évolution en supprimant ses investissements des entreprises de l’industrie du tabac. Alors que les gouvernements poursuivent la mise en œuvre du Traité de lutte contre le tabagisme de l’ONU, l’implication du secteur financier accélère l’atteinte des objectifs de développement durable visant à réduire le nombre de décès dus à des maladies liées au tabac – ce nombre a augmenté pour atteindre 8 millions de décès par an » explique Dr Bronwyn King, Fondatrice et CEO, Tobacco Free Portfolios.

« Le désengagement et la signature du Pledge sont l’aboutissement de notre démarche ISR best in class appliquée à l’industrie du tabac. L’absence dans les portefeuilles de l’ERAFP de titres de sociétés productrices de tabac résulte de la mise en œuvre rigoureuse des critères de « Valeur ajoutée sociale du produit ou service » et de « Protection et respect des droits du client ou consommateur » du dispositif ISR pour apprécier les conséquences sociétales et le coût pour la santé publique de la production de tabac. » ajoute Laurent Galzy, directeur de l’ERAFP.

Next Finance , 30 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés