›  News 

L’ERAFP attribue trois mandats de gestion ISR d’obligations crédit de pays émergents

Dans le cadre de sa politique d’élargissement de son univers d’investissement et en conformité avec son dispositif ISR, l’Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique (ERAFP) vient d’attribuer trois mandats de gestion d’obligations crédit de pays émergents dont un mandat actif à Aberdeen Asset Management Limited...

Dans le cadre de sa politique d’élargissement de son univers d’investissement et en conformité avec son dispositif ISR, l’Établissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique (ERAFP) vient d’attribuer trois mandats de gestion d’obligations crédit de pays émergents dont un mandat actif à Aberdeen Asset Management Limited, et deux mandats « stand-by » à Amundi et BFT IM – Investec AM.

Investisseur en obligations d’entreprises de pays émergents depuis 2016 via des fonds collectifs, l’ERAFP, en ligne avec l’allocation stratégique adoptée par son Conseil d’Administration, entend élargir progressivement son exposition à cette classe d’actifs à travers la mise en place de mandats dédiés. Une telle approche permettra l’application de lignes directrices d’investissement spécifiques, en particulier en matière d’Investissement Socialement Responsable (ISR).

Á titre indicatif, les montants engagés initialement seront de l’ordre de 160 millions d’euros.

Le titulaire du mandat devra développer une gestion de conviction non benchmarkée, d’un portefeuille d’obligations crédit émergent dans le but d’obtenir le meilleur rendement possible tout en minimisant le risque de défaut et en appliquant les dispositions ISR de l’ERAFP pour cette classe d’actifs.

Dans un univers globalement moins bien couvert par les analystes financiers et extra-financiers que les marchés développés, l’ERAFP a jugé pertinent de favoriser les processus de gestion de portefeuille basés sur une analyse approfondie des fondamentaux des émetteurs afin de profiter au mieux des inefficiences du marché. Dans la même logique, l’approche ISR mise en œuvre mettra l’accent sur l’intégration des enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) à l’analyse fondamentale. Elle s’appuiera à cet égard sur un dialogue continu avec les entreprises et résultera sur une notation de tous les émetteurs en portefeuille selon le référentiel de critères ESG de l’ERAFP. Enfin un mécanisme d’identification, évaluation et suivi des pratiques controversées sera formalisé. Cette démarche a d’ailleurs récemment été reconnue, l’ERAFP s’étant vu attribué le prix IPE 2018 de la meilleure stratégie sur les marchés émergents.

Les mandats attribués sont d’une durée initiale de cinq ans avec la possibilité pour l’ERAFP de reconduire le marché pour deux périodes successives d’un an.

Next Finance , 23 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News CAMEO Energy et Eiffel Investment Group lancent un nouveau « White Bond »

CAMEO Energy lève 4,5M€ auprès d’Eiffel Investment Group, pour créer un « White Bond ». Par analogie aux Green Bonds dédiées au financement de la transition écologique, ce « White Bond » a pour objectif de répondre aux besoins spécifiques du financement des projets d’efficacité (...)

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés