Kobus lève 1 million d’euros pour conquérir le marché francophone

Un an après avoir remporté le grand prix des trophées de la santé mobile, Kobus boucle une levée de fonds d’un million d’euros. L’objectif : devenir l’outil de suivi n°1 du parcours de soins pour les professionnels de la rééducation en France, en Belgique et en Suisse.

Depuis son lancement en 2016, Kobus facilite le quotidien des kinés. Cet assistant digital personnalisable, très simple d’utilisation, permet en quelques clics : d’établir un bilan de santé précis du patient grâce à une base de données scientifique continuellement mise à jour, de suivre et de mesurer ses progrès, de piloter les traitements, de l’impliquer dans sa prise en charge et de générer des comptes rendus automatiques facilitant la coordination avec les autres professionnels du parcours de soin.

Conçu dès le début comme un outil collaboratif impliquant les professionnels, la start-up compte aujourd’hui plus de 1500 kinésithérapeutes clients qui utilisent quotidiennement le logiciel, alimentant la base de données et aidant à digitaliser les pratiques. Déjà bien implanté sur le marché, Kobus a su convaincre le fonds d’investissement SIDE Capital dirigé par Renaud Guillerm.

Renaud Guillerm : « Ce qui m’a plu chez Kobus, c’est avant tout l’équipe fondatrice qui est très complémentaire et efficace mais également, les retours élogieux et très convaincus de tous les clients avec qui j’ai échangés. C’est une solution qui leur simplifie vraiment la vie et qu’ils ont envie d’aider à se répandre ! »

Grâce à ce tour de table, Kobus souhaite développer sa présence en France, Belgique, Suisse et Québec. « Déjà bien implantée auprès des kinésithérapeutes, nous souhaitons étendre la solution aux autres professions de rééducation (podologues, ergothérapeutes, chirurgiens...) sur le marché francophone et explorer le reste de l’Europe. Nous sommes ravis de la confiance de SIDE Capital qui va nous aider dans notre ambition de devenir la solution n°1 du suivi du parcours de soins pour les professionnels de la rééducation » explique Laura Beaulier, co-fondatrice de Kobus.

La levée de fonds va également permettre à Kobus d’augmenter ses effectifs. Les profils recherchés sont axés tech afin de travailler sur une nouvelle version du logiciel. « Nous souhaitons travailler sur une version encore plus facile à prendre en main et rendre encore plus lisible le lien entre diagnostic initial et suivi » précise Laura. « Les professionnels de santé sont au cœur de notre projet ; nous cherchons donc également à recruter des profils pour améliorer l’accompagnement de nos utilisateurs et les aider à passer le cap du digital » continue t-elle.

Ainsi, la start-up a pour objectif d’atteindre les 10 000 utilisateurs en 2020. Et à terme, Kobus souhaite utiliser les données collectées anonymisées pour proposer de l’aide au diagnostic et à la prescription de protocoles aux professionnels.

Next Finance , 27 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés