ImCheck annonce la clôture d’un tour de financement de 96 millions d’euros (103 millions de dollars US) co-dirigé par Andera Partners et Earlybird

ImCheck annonce la clôture d’un tour de financement de 96 millions d’euros (103 millions de dollars US) co-dirigé par Andera Partners et Earlybird pour avancer la validation clinique de son anticorps activateur des lymphocytes T gamma-delta et accélérer le développement de son pipeline disruptif en immuno-oncologie...

ImCheck Therapeutics a annoncé aujourd’hui la clôture d’un tour de financement de 96 millions d’euros (103 millions de dollars US), comprenant un tour de table de série C de 80 millions d’euros (86 millions de dollars US) codirigé par Earlybird et Andera Partners et de la conversion de la dernière tranche de série B en actions de série C (16 millions d’euros - 17,2 millions de dollars US). Invus et la Leukemia and Lymphoma Society ont également rejoint le tour de table. Les investisseurs existants, dont le Growth Opportunity Fund de Kurma Partners, Eurazeo, Gimv, Pfizer Ventures, Bpifrance, Wellington Partners, Pureos Bioventures, Agent Capital et Alexandria Venture, ont participé à l’opération. Avec une situation de trésorerie aujourd’hui très confortable, la société renforce son leadership dans le domaine des lymphocytes T gamma-delta.

Les fonds seront prioritairement alloués à la poursuite de l’essai clinique EVICTION qui évalue actuellement ICT01, le candidat le plus avancé d’ImCheck, à la fois en monothérapie et en combinaison avec un anti-PD-1 dans un large éventail de tumeurs solides et hématologiques. Ils permettront notamment de poursuivre la phase d’expansion de l’essai (Phase IIa) et à aller au terme de l’essai randomisé contrôlé en double aveugle contre placebo (Phase IIb). La Société va également investir dans le développement clinique d’ICT01 en combinaison avec d’autres agents thérapeutiques, y compris l’IL-2, dans le cadre du nouvel essai clinique EVICTION-2. Ce financement permettra en outre d’accélérer l’entrée en clinique d’autres anticorps de son portefeuille, en immuno-oncologie mais aussi dans les maladies auto-immunes et infectieuses. Il permettra également à la Société de renforcer ses équipes dédiées aux opérations cliniques et aux affaires réglementaires, en Europe comme aux États-Unis.

« Depuis sa création, ImCheck a bénéficié du soutien d’un syndicat d’investisseurs internationaux de premier plan. Sur un marché financier très tendu, nous avons réussi une levée conséquente avec la participation de fonds stratégiques aux États-Unis comme en Europe. Nous sommes aujourd’hui dans les meilleures conditions pour délivrer les immenses promesses de notre portefeuille d’anticorps thérapeutiques », a déclaré Pierre d’Epenoux, président d’ImCheck Therapeutics. « La position d’ImCheck est unique et exclusive sur toute la superfamille des butyrophilines. Elles permettent l’immunomodulation des cellules du système immunitaire inné et adaptatif, qui pourrait être clé dans le traitement de nombreuses pathologies. Nous sommes ravis de bénéficier aujourd’hui du soutien de la US Leukemia and Lymphoma Society, la plus grande association de patients dédiée à la lutte contre les cancers hématologiques. »

À l’occasion de ce tour de financement, Florent Gros (Earlybird) et Raphaël Wisniewski (Andera Partners) rejoignent le Conseil d’administration de la Société.

Florent Gros, Partner chez Earlybird, commente, « L’approche d’ImCheck en immuno-oncologie est très différenciée. Elle a démontré dans ses essais cliniques sa capacité à activer les lymphocytes T gamma-delta, un champ de l’immunothérapie à fort potentiel et qui suscite un intérêt très marqué dans la communauté biopharmaceutique. Chez Earlybird, nous soutenons les entreprises qui osent penser différemment et le concept innovant d’ImCheck en matière d’immunomodulation pourrait faire la différence dans de nombreuses indications. »

Raphaël Wisniewski, Partner chez Andera Partners, déclare, « Les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire ont ouvert une nouvelle ère dans le traitement du cancer et ImCheck Therapeutics est à l’avant-garde de la prochaine génération de ces immunothérapies. Nous avons suivi les avancées réalisées par l’équipe dirigeante dans la mise en œuvre de leur approche thérapeutique visionnaire, basée sur les butyrophilines, que ce soit dans le développement précoce ou dans leur programme clinique à haute valeur ajoutée. Chez Andera Partners, nous sommes convaincus que la Société fera avancer sa technologie révolutionnaire pour répondre aux besoins des patients dans une série d’indications d’oncologie et potentiellement dans les maladies auto-immunes et infectieuses. »

L’approche d’immunothérapie d’ImCheck Therapeutics vise à contourner les mécanismes de résistance de la tumeur au système immunitaire en modulant l’action d’une toute nouvelle superfamille de points de contrôle immunitaire : les butyrophilines (BTN). En retour, les BTN mobilisent à leur tour un large éventail de cellules immunitaires, notamment les lymphocytes T gamma-delta, les CD3, les CD8, les cellules NK et les macrophages, rassemblant ainsi les réponses immunitaires innées et adaptatives. Le vaste portefeuille d’anticorps de la Société repose sur l’immunomodulation des BTN et vise à stimuler la réponse immunitaire dans les cancers ou les maladies infectieuses ou à la réduire dans les maladies auto-immunes.

Hans Henrik Christensen, Directeur financier d’ImCheck Therapeutics, ajoute, « ImCheck a aujourd’hui levé 154 millions d’euros au total. Grâce au soutien de nos investisseurs historiques et des nouveaux entrants, nous disposons d’un horizon de trésorerie jusqu’en 2026 nous permettant d’explorer le plein potentiel d’ICT01. »

Next Finance , 15 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2022 - Tous droits réservés