GoCardless lève 75 millions de dollars en série E pour ouvrir l’accès au tout premier réseau mondial de paiement par prélèvement bancaire

GoCardless, leader mondial dans le domaine des paiements récurrents, sécurise un tour de table de 75 millions de dollars d’investissement pour donner accès au tout premier réseau mondial de paiement par prélèvement bancaire.

D’ici le printemps 2019, le réseau GoCardless couvrira 70 % du volume des paiements récurrents dans le monde, dont l’Amérique du Nord. Ainsi, les entreprises seront à même d’automatiser leurs paiements récurrents dans n’importe quelle devise, grâce au prélèvement direct de compte à compte.

Soutenus par de nouveaux investisseurs (Google Ventures, Adams Street Partners et Salesforce Ventures) ainsi que les investisseurs historiques (Accel Partners, Balderton Capital, Notion Capital et Passion Capital), GoCardless utilisera cet investissement pour favoriser sa croissance organique, constituer des équipes dans de nouveaux bureaux dans les zones EMEA, APAC et Amérique du Nord, afin d’offrir aux entreprises à travers le monde un accès à un réseau global de paiement unifié leur permettant de proposer et de traiter abonnements, versements échelonés et autres factures.

L’explosion de l’économie de l’abonnement et le développement des services B2B ont pour conséquence l’augmentation des modèles à revenus récurrents pour de nombreuses organisations : environ 18 % des paiements dans le monde sont désormais des paiements récurrents. Toutefois, ces entreprises recourent encore à des moyens de paiement inadaptés, conçus pour les transactions ponctuelles, comme les cartes, les chèques et les virements bancaires. Près de la moitié des transactions commerciales mondiales (58 000 milliards de dollars en 2016) sont toujours effectuées sous format papier. Et les entreprises qui commercialisent des abonnements pourraient éviter de perdre jusqu’à 4% de leurs clients chaque mois du fait de moyens de paiement inadaptés.

Hiroki Takeuchi, CEO de GoCardless, explique : « La façon dont les entreprises encaissent aujourd’hui les paiements récurrents est obsolète. L’utilisation de systèmes inadaptés tue les entreprises. La création d’un réseau mondial de paiement par prélèvement bancaire est une nécessité absolue, car un tel réseau permet la collecte de paiements récurrents n’importe où, dans n’importe quelle devise. Grâce au soutien de nos investisseurs, nous pouvons désormais ouvrir notre réseau mondial et plateforme de paiement à encore davantage d’entreprises et organisations à travers le monde, et ainsi atteindre notre objectif : automatiser le processus de paiement et permettre aux entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier. »

GoCardless utilise également cet investissement pour lancer des innovations sur sa plateforme de paiement, établissant le prélèvement bancaire comme le meilleur système pour les entreprises avec un modèle de revenus récurrents. Comme par exemple, donner aux entreprises l’accès à des services de paiement transfrontaliers, stimuler leur flux de trésorerie avec des règlements instantanés et augmenter le taux de réussite des transactions grâce à l’intelligence tirée des données sur les paiements.

Aujourd’hui, GoCardless est la seule société de paiement d’envergure internationale à se consacrer aux paiements récurrents. Plus de 40 000 organisations à travers le monde utilisent GoCardless chaque mois pour leurs transactions. La société traite 10 milliards de dollars de paiements chaque année. GoCardless enregistre également une forte croissance internationale, avec 290 employés répartis sur quatre sites au Royaume-Uni, en France, en Australie et en Allemagne, ainsi qu’une augmentation du chiffre d’affaires de l’ordre de 500 % pour les clients hors Royaume-Uni depuis 2017.

Citation de GC (Google Ventures), nouvel investisseur GoCardless :« GoCardless a su constituer une équipe d’envergure internationale avec une grande expérience financière et technique. GoCardless résout un véritable besoin client de collecter des paiements récurrents à travers le monde de manière simple et à faible coûts. Cette offre a déjà rencontré un franc succès auprès d’une large variété d’organisations », témoigne Tom Hulme, General Partner chez GV. « En proposant un accès simplifié aux différents réseaux internationaux de prélèvement bancaire, GoCardless libère les entreprises de la difficulté à se faire payer et se positionne ainsi très favorablement pour impacter de manière significative le marché des paiements ».

Diego Passarela, responsable de la facturation et des paiements chez Quandoo,un service international de réservation de restaurants, commente :« Avant, nous devions encaisser les paiements via une banque différente dans chaque pays, chacune avec ses propres modalités. Le réseau global et la plateforme de paiement GoCardless nous facilitent la vie, en nous donnant un modèle unique pour tous les pays. Nous proposons actuellement GoCardless comme mode de paiement au Royaume-Uni, en Allemagne, en Autriche, aux Pays-Bas et en Italie. Plus tard dans l’année, nous l’étendrons en Australie. Quel que soit le pays, il s’agit du mode de paiement préféré de nos clients, avec un taux d’adoption de l’ordre de 85 %. Pour nous, cela signifie que nous sommes payés à temps et de manière fiable, avec une meilleure visibilité sur les données de nos paiements. Tout ceci nous permet de prendre de meilleures décisions, plus rapidement. »

« Quelle que soit l’industrie dans laquelle elles opèrent, les entreprises prennent conscience que l’abonnement est le modèle de croissance d’avenir. Nous avons la chance de travailler avec des partenaires comme GoCardless avec qui nous partageons la mission d’aider les entreprises à réussir dans l’économie de l’abonnement. Leur connaissance de l’évolution des préférences de paiement et leur offre avancée de paiement par prélèvement bancaire permettront d’accélérer l’impact positif des entreprises par abonnement sur l’économie mondiale » explique Tom Krackeler, SVP products chez Zuora.

Next Finance , 18 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2019 - Tous droits réservés